Ça vaut le détour - La quincaillerie Empereur de Marseille

, modifié à
  • A
  • A
3:09
© Maison Empereur
Histoire et patrimoine est une chronique de l'émission Europe Matin - Week-end - 6h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, pendant l'été, Europe 1 vous fait découvrir un endroit caché sur la route de vos vacances.

Direction Marseille dans un magasin incontournable de la cité phocéenne pour tous ceux qui aiment les objets, la bricole, l'utile ou l'insolite : la Maison Empereur. Plus vieille quincaillerie de France. L'entreprise familiale a 200 ans d'histoire et se transmet de génération en génération. On y trouve des objets du monde entier, parfois très anciens. Europe 1 vous propose une balade hors du temps parmi les rayonnages.

Un air de cabinet de curiosité

En poussant la porte de la Maison Empereur, le visiteur plonge immédiatement dans un univers suranné aux airs de cabinet de curiosité. Un lieu comme autrefois, connu du tout Marseille, un bond dans le temps pour Huguette, 90 ans. "Qui ne connaît pas Empereur ? Celui-là doit faire connaissance !", s'exclame-t-elle avant d'ajouter : "Comme c'est une maison ancienne, on trouve de tout." De tout dans un décor 1900 avec des espaces par thèmes sur deux étages. Un labyrinthe. Une promenade.

"On vient de Montréal"

Dany est une cliente inconditionnelle depuis 70 ans. "Je viens d'acheter une cafetière italienne et nous venons systématiquement pour tout ce qui est coutellerie où c'est fabuleux. Ils arrivent à trouver les objets qui sont extraordinaires. Il y a tout ce qu'on ne peut pas trouver ailleurs, tout pour la maison. Ils ont su s'adapter à tout ce qui est contemporain tout en gardant ce qui est traditionnel." Les clients viennent parfois de loin pour dénicher l'objet rare, celui qui restera dans la famille pendant cinquante ans. "On vient de Montréal et à chaque fois qu'on vient à Marseille, on passe chez Empereur pour acheter une louche passoire comme avaient mes parents et que j'ai retrouvée ici à l'ancienne, comme avant."

empereurinterieur

50.000 références

Rien ne fait plus plaisir à la patronne des lieux, Laurence Empereur, septième génération, qui a su préserver un patrimoine d'objets venus du monde entier, triés sur le volet, totalement uniques. Le catalogue de la maison possède 50.000 références. "On est fidèles à nos 200 ans de référencement. Ils font partie du patrimoine de la maison : de la manufacture de qualité, historique si possible. On nous appelle la brocante du neuf. On référence beaucoup de produits hors concept. On est dans le vrai. Vous pouvez compter sur une luge en bois en plein mois d'août. Elle sera toujours positionnée au même endroit. je en fais que continuer dans la lancée des ancêtres."

"Beaucoup de gens ignorent que ces objets existent"

Parmi ses objets, elle cite une brique chauffeuse pour le lit, un ramasse-noix, un égreneur à maïs, une presse à poulpe, une presse à canard "pour extraire le gras". "Beaucoup de gens ignorent que ces objets existent. Il y a tellement d'insolites." Ici aussi, côté art de la table, le plastique est banni. On ne trouve que des matières authentiques : du bois, de la taule. Et du beau, surtout au rayon jouets. c'est le domaine de Claire, vendeuse qui présente ses coups de cœur : "Les maisons de poupées et les miniatures qui vont avec. Ça vient d’Angleterre. tout ça est au 1/24e", comme cette assiette au filet d'or à 1 euro l'assiette. "On est vraiment sur le jouet traditionnel : on a des voitures à pédales en taule, des poupées de chiffons." La maison a comme fournisseur "l'une des dernières maisons qui fait du soldat de plomb en France."

Pour prolonger le voyage, toujours dans l'insolite, la maison Empereur propose désormais de passer une nuit dans l'arrière-boutique aménagée en chambre d'hôtes comme autrefois.