Régis Mailhot, sur la fin du masque : "Oh joie, oh félicité"

  • A
  • A