5:58
  • Copié

C’est au peuple nomade berbère que l’on doit le couscous. Les restes de pots ayant servis à réaliser du couscous et remontant à trois siècles avant JC ont été retrouvés dans des tombes en Afrique du Nord (région qui est actuellement le Maroc). Le plus ancien "couscoussier" du monde on été retrouvé en Kabylie, il daterait du 11e siècle. On trouve les premières traces de Kuskusu (terme arabe) dans les livres de cuisine de l’occident islamique au 12e et 13e siècle. Le plat s’est répandu dans tout le Maghreb, puis dans le bassin méditerranéen. Rabelais ou Dumas l’évoquent mais le plat demeure méconnu chez nous. Il se compose d’un triptyque : semoule de blé, bouillon et viande. À noter que selon les régions, on peut trouver du millet à la place du blé. C’est au 20e siècle que le couscous va se populariser chez nous, avec l’arrivée de populations venues d’Afrique du Nord.

Le couscous royal est une invention française. Il existe de multiples façons de le préparer : viandes, légumes, poissons, chaque région a sa tradition.

La recette du couscous de volaille :

Ingrédients :

- 1 poulet découpé
- 2 courgettes
- 4 carottes
- 1 fenouil
- 1 oignon
- 400 gr de purée de tomates
- 1 c à s d’épices à couscous

Colorer les morceaux de poulet à l’huile d’olive

Couper les légumes en gros dés

Dans une grande casserole, faire revenir la purée de tomates dans 2 c à s d’huile d’olives

Ajouter les légumes et les épices / mouiller et ajouter le poulet

Laisser mijoter 30 min

Placer la semoule dans un saladier, la saler et l’arroser d’une c à s d’huile d’olive, bien mélanger

Mouiller avec du bouillon et couvrir

Laisser gonfler environ 10 minutes et égrainer avec une fourchette (on peut aussi cuire la semoule à la valeur)