5:45
  • Copié

Pendant la période de la Grande Dépression qui suit la crise de 1929, les marathons de danse sont très populaires aux États-Unis. Alors que de nombreux Américains se retrouvent au chômage, les participants récoltent de belles sommes d’argent mais surtout, la possibilité de se nourrir gratuitement.

Les marathons de danse peuvent durer plusieurs jours, voire même plusieurs semaines ! La règle est simple: il faut danser sans s’arrêter; non sans conséquences sur la santé des participants. Retour sur une époque où l’on dansait jusqu’à l’épuisement pour un repas chaud.
À voir: On achève bien les chevaux, film de Sidney Pollack (1969)