7:27
  • Copié

Le 22 décembre 1963, le Parlement vote la création du statut légal de l’objecteur de conscience. Derrière l’adoption de cette loi, se trouve un homme qui a fait de l’antimilitarisme le combat de sa vie, le militant Louis Lecoin (1888-1971).

Né dans une famille pauvre du Berry, Louis Lecoin enchaîne les petits boulots et s’engage très jeune dans le syndicalisme. Refusant de porter les armes, il sacrifie sa liberté à ses idées et passe 12 années derrière les barreaux pour s’être rendu coupable d’insoumission. Le militant crée un journal pour diffuser ses idées pacifistes et recevra le soutien d’intellectuels de renom comme Albert Camus, Jean Giono ou l’Abbé Pierre.