5:57
  • Copié

En Grande-Bretagne, l’été 1858, est entré dans l’Histoire comme étant celui de la "Grande puanteur"... Cet été-là, il fait très chaud à Londres. En plein soleil, les températures atteignent 48 degrés. Cette chaleur étouffante entraîne une baisse du niveau de la Tamise, où le contenu des eaux usées des quelque 3 millions d’habitants de la capitale est déversé. Ceux qui osent s’aventurer sur les berges risquent de perdre connaissance, tant l’odeur qui se dégage des eaux brunes est pestilentielle… Clémentine Portier-Kaltenbach se pince le nez et vous raconte une séquence nauséabonde de l’histoire londonienne.