Hitler n'avait pas la patate !

  • A
  • A
5:36
© Europe 1
Dans l'intimité de l'Histoire est une chronique de l'émission Historiquement vôtre
Partagez sur :

Dans "Les secrets du IIIe Reich" (éditions Perrin), François Kersaudy consacre tout un chapitre à la santé d'Hitler qui était un très grand malade, bourré de médicaments. Victime de la médication forcenée du Dr Morell, dermatologue mais surtout charlatan, Hitler prenait jusqu'à 90 médicaments différents par jour, administrés huit années durant, sans compter toutes les injections de vitamines, d'hormones, de dextrose, d'extraits de foie de bœuf et de testicule de taureaux qu’il recevait aussi régulièrement. A 53 ans, le soi-disant "surhomme" n'est alors qu’un vieux monsieur exténué et drogué...