6:00
  • Copié

Des bas-reliefs, inscriptions et récits datant de l’Antiquité romaine le prouvent: le mot gladiateur se décline au féminin. C’est à l’avènement de l'Empire romain que les premières gladiatrices se livrent au combat dans l’arène. Des femmes issues de toutes les classes sociales se battent. Il s’agit de gagner de l’argent, de se divertir ou de s’adonner à l’exercice physique. Mais en l’an 200 de notre ère, l'Empereur Septime Sévère interdit définitivement aux femmes d'entrer dans l'arène.