6:30
  • Copié
, modifié à

Dans son roman Illusions perdues, Honoré de Balzac (1799-1850) décrit comment, au 19e siècle, le succès d’une pièce de théâtre est tributaire de la qualité de ce qu’on appelle alors “la claque''. La claque est un ensemble formé de professionnels engagés pour ovationner ou huer les pièces à l’affiche. Les claqueurs lancent, sur commande, des brassées de fleurs ou des jets de tomates ! Ainsi, aucun auteur, même le plus talentueux, ne peut s’en remettre à la seule qualité de son œuvre… En 1830, Victor Hugo (1802-1885) en fait l’expérience lorsqu’il présente sa pièce Hernani. Clémentine Portier-Kaltenbach remonte le temps et vous emmène dans les coulisses des théâtres du 19e siècle.