Donald Trump prépare (déjà) l'avenir

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
4:30
© NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Sonia Dridi revient sur ce qui a fait l'actualité aux Etats-Unis cette semaine. 

Notre rdv tous les dimanches matin « American Breakfast »… avec notre correspondante aux Etats-Unis, Sonia Dridi. Bonjour Sonia.

Good morning Sébastien… Bonjour à tous

Quel est le programme ce matin, Sonia ?

Eh bien on parlera du nouveau revers essuyé par Donald Trump sur son projet de réforme de santé. Le président américain, vous verrez….qui pense déjà à sa réélection : il a organisé cette semaine une levée de fonds pour sa future campagne. Et puis... malgré son emploi du temps bien chargé, il trouve encore le temps d’insulter des stars de la télévision américaine !

Bref... Du Trump dans toute sa splendeur au menu de ce petit déjeuner américain...On commence par ce nouvel échec sur la réforme de la couverture-maladie

Et oui c’était l’une des grandes promesses de campagne de Donald Trump et cinq mois après son investiture, son camp patine encore pour faire adopter une nouvelle loi sur la réforme santé. Le leader de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a annoncé cette semaine le report du vote du projet. Car ni lui ni le président n’ont réussi à convaincre assez de parlementaires pour faire adopter cette loi et abroger en partie le fameux plan Obamacare. Avec leur projet de réforme, 22 millions de personnes supplémentaires se retrouveraient sans assurance santé d’ici dix ans. Même les partisans de Donald Trump commencent à élever la voix. Mais le président républicain, lui, continue de promettre monts et merveilles. Il s’est exprimé il y a quelques jours devant des journalistes

SON Donald Trump : "Notre plan sur l’assurance santé marche très bien, vous allez avoir une super surprise avec un super plan de santé. Regardez ils sont contents ! Vous allez avoir une super super surprise !"

Trump  compte bien faire voter cette réforme d’ici la fin du mois de juillet. Selon un sondage publié cette semaine, seuls 17% des américains interrogés soutiennent ce nouveau plan santé. Et qu’importe des débuts à la Maison Blanche bien agités, Trump ne perd pas de temps, il repart déjà en campagne !

Oui, Donald Trump rêve déjà d’un second mandat en 2020

Ses derniers rassemblements avaient des airs de meeting électoral et il commence désormais à s’occuper du financement de sa campagne. Mercredi soir il a organisé une collecte de fond pour sa campagne et le parti républicain….où ça ? Et bien dans son hôtel de Washington, tant qu’à faire ! Les opposants crient au conflit d’intérêt. Des dizaines de manifestants se sont rassemblés devant le luxueux Hôtel Trump de la capitale

SON Manifestant : “C’est 35 000 dollars le plat pour participer à cette levée de fond ce soir ! C’est plus d’argent que le revenu annuel de plus de 99 millions de foyers américains !”

Alors beaucoup critiquent le mélange des genres entre la carrière politique de Trump et son empire immobilier. On le sait le milliardaire a légué à ses fils la gestion des affaires mais il a conservé ses parts dans l’organisation Trump. La Maison Blanche elle ne cache pas les ambitions du président : bien sûr qu’il sera candidat à sa réélection a déclaré sa porte parole ! En attendant, la presse a elle été interdite de couvrir l’événement….pour des raisons logistiques selon l’administration

Oui, la relation Médias / Maison Blanche est très tendue et on le sait. D’ailleurs le président a encore attaqué des journalistes via twitter ?

Oui Donald Trump continue de prouver qu’il n’a aucune limite sur twitter. Vexée d’être critiquée dans la célèbre émission Morning Joe, il s’en est pris à ses présentateurs stars Joe Scarborough et Mika Brzezinski, en couple dans la vraie vie. Dans deux tweets assasins, il a parlé de Joe le psychopathe et de Mika la folle au faible QI – il a ajouté avoir vu Mika saigner à cause d’une chirurgie esthétique. Une partie de l’Amérique n’arrive toujours pas à croire que son Président puisse lâcher de tels propos sur les réseaux sociaux. La présentatrice visée a elle réagit calmement sur sa chaîne

SON Mika : "J’ai reçu beaucoup de messages et je vous ai tous entendu alors merci ! Mais je vais bien, j’ai été élevée à la dure. Pour moi personnellement ce n’est rien mais je suis très inquiète par ce que cela révèle une fois de plus sur le Président des Etats-Unis"

Dans un édito dans le Washington Post, les deux présentateurs ont mis en doute la santé mentale de Trump. Les républicains ont aussi été nombreux à s’insurger contre l’étrange tirade du président. Rien n’y fait, le locataire de la Maison Blanche en a remis une couche hier en tweetant que Joe le fou et Mika bête comme ses pieds n’étaient pas des gens mauvais mais avaient de très mauvaises audiences. Devant des journalistes scandalisés, la porte-parole de la Maison Blanche a tenté de justifier l’attitude du président et a conclu "Seul Dieu est parfait"

Le travail de porte-parole de la Maison Blanche est de moins en moins à envier ! Merci Sonia pour ces nouvelles de Washington, American Breakfast revient la semaine prochaine.

Merci, bon dimanche à vous !

Les émissions précédentes