3:34
  • Copié
SAISON 2012 - 2013

Cette semaine, Marjolaine nous emmène dans la ville qui a été élue, pour la 4e fois, la ville la plus agréable à vivre au monde : Vienne. Entre son architecture baroque, ses cafés mythiques et son histoire prestigieuse, Vienne a su s’adapter aux temps modernes et entrer de plain-pied dans le XXIe siècle

- LE pays emblématique des fêtes de Noël :

À Vienne, les fêtes de fin d’année ne se limitent pas aux cadeaux, aux douceurs comme le pain d’épice ou aux célèbres marchés de l’Avent… C’est surtout l’occasion de participer à un bal, dans la plus pure tradition viennoise : robes du soir pour les dames ; nœud papillon, gants blancs et queue-de-pie ou smoking pour les messieurs. Le bal de l’Empereur a lieu le 31 décembre dans les salons chic de la Hofburg (22h-3h, entrée : 145-360 €, www.kaiserball.at). Et si vous prévoyez de vous rendre à Vienne dans les prochains mois, n’hésitez pas à vous renseigner sur le Carnet de bal annuel auprès de l’office de tourisme. Avec plus de 250 bals au programme, vous aurez probablement au moins une occasion de danser au son d’une valse…

- Une ville-musée :

Le choix peut être difficile tant le nombre de musées à visiter est important. Heureusement pour nous, le MuseumsQuartier est là ; conçu par les architectes Laurids et Manfred Ortner, « MQ » est un vaste complexe dédié à la culture et à la création sous toutes ses formes (Museumsplatz 1-5, M° MuseumsQuartier, www.mqw.at). C’est précisément au sein de cet espace culturel que vous trouverez le Leopold Museum (mer.-lun. 10h-18h, 21h le jeu., entrée plein tarif : 12 €). Cet imposant cube de calcaire blanc abrite sur cinq niveaux les 5 266 œuvres que le Dr Rudolf Leopold et son épouse Elisabeth ont collectionnées pendant près de 50 ans. Vous y verrez notamment des chefs d’œuvre de l’art autrichien de la première moitié du XXe s. dont des peintures de Klimt, Moser ou Egon Schiele.

- Un quartier fantaisiste : 

Landstraße, situé entre le canal du Danube et la Landstraßer Hauptstraße, est un quartier éclectique ou les édifices classiques voisinent avec des cubes superposés datant des années 1920 et des immeubles multicolores peints par Hundertwasser, le disciple de Gaudí.
Après avoir déambulé dans les rues de ce quartier, ne manquez pas de vous arrêter pour prendre un verre au café Im Kunsthaus (Untere Weissgerßerstrasse 13, www.kunsthauswien.com, t. l. j. 10h-20h), sorte de bar écolo-rigolo à la végétation luxuriante. Et si vous avez encore un peu de temps, vous pourrez découvrir l’étrange collection du Fälschermuseum,petit musée ouvert en 2005 et dédié à l’art du faux et au travail des faussaires (Löwengasse 28, www.fälschermuseum.com, mar.-sam. 10h-17h, entrée plein tarif : 4,50 €).

Retrouvez encore plus d’adresses dans le guide Un Grand Week-end à Vienne et posez toutes vos questions sur la page Facebook de la collection : http://www.facebook.com/GuidesUnGrandWeekend

Les émissions précédentes