Innovation : un décor de cinéma aide à mettre au point les lunettes de demain

SAISON 2015 - 2016 , modifié à
  • A
  • A
2:30
Partagez sur :

Chaque matin, Anne Le Gall nous présente une nouveauté ou une innovation pour faciliter notre quotidien.

Rendez-vous des objets innovants : des lunettes du futur pour mieux voir

Mieux voir lorsqu'on vieillit notamment car en 2050, la part des plus de 60 ans aura presque doublé en France. Or à partir de 45 ans, on est tous guettés par le vieillissement de l'œil  : ça commence par la presbytie, on lit moins bien de près. Puis, plus tard, on devient moins sensible aux contrastes, aux couleurs ou aux mouvements. Il  y a un rétrécissement du champs visuel.

Pour inventer des lunettes de demain, l'Institut de la Vision à Paris et le fabricant Essilor ont une méthode originale : ils utilisent un décor de cinéma qui représente une rue (avec distributeur de billets, portes de maison, affiches publicitaires, etc). Dans les deux ans qui viennent, ils vont y faire passer 250 seniors volontaires, pour voir comment ils se repèrent dans l'espace. Ces volontaires sont équipés de capteurs et sont suivis par des caméras ce qui permet aux chercheurs de connaitre la stratégie de leur regard pour trouver leur chemin et repérer les noms de rue ou les numéros de porte. Les chercheurs espèrent ainsi améliorer les verres de lunettes comme ça a été fait au début des années 60 avec le verre progressif.

Si ce n'est pas le verre qui évolue, dans le futur, le progrès viendra peut-être d'un système de caméras installées sur les monture des lunettes. Des caméras qui captent les images et les projettent ensuite sur la rétine grâce à un laser, ça parait fou, mais un prototype vient d'être présenté au Japon et ces lunettes pourraient être commercialisées dès la fin de l'année. L'idée, c'est que comme la rétine est directement liée au système nerveux qui interprète les images, si on envoie les image directement à la rétine, ça permet de "zapper" en quelque sorte la partie de l'œil qui est endommagée. On a aussi des travaux en France là dessus pour rendre la vue à des personnes atteintes de cécité.

Au rayon nouveauté chez les opticiens en ce moment, il y a aussi ces lunettes anti lumière bleue. Ça sert à quelque chose ou pas ?

Ce sont des verres qui protègent de la lumière bleu émise par les écrans ordinateur. Des scientifiques ont prouvé les effets toxiques de cette lumière qui favoriserait notamment la DMLA, la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Il n'y a pas eu d'études cliniques qui prouvent l'efficacité de ces lunettes, qui coûtent autour de 40 euros. Mais quand on passe beaucoup de temps devant les écrans, on peut toujours essayer, certains y trouvent un vrai confort, ils ont l'impression d'être moins fatigués.

Les émissions précédentes