Aux origines du "couvre-feu"

, modifié à
  • A
  • A
Retour aux origines est une chronique de l'émission Au coeur de l'histoire
Partagez sur :

Chaque jour, Franck Ferrand revient sur les origines d'une pratique, d'un comportement, d'une habitude...

Retrouvez Franck Ferrand et Au cœur de l’histoire de 14h à 15h du lundi au vendredi.

Le couvre-feu est une tradition qui se repend au Moyen-Age vers le milieu du XIIIe siècle. Longtemps, on a pensé que c'était Guillaume Le Conquérant qui l’avait imposé.

Le couvre-feu, annoncé par le bruit des cloches, consiste à faire rentrer les habitants chez eux. Il s'agit également d'éteindre les bougies et fermer les portes. En règle générale, cette mesure est prise par un envahisseur dans le but de contrôler les régions et d'être sûr qu'il n'y a pas d'agitation la nuit. La deuxième raison de la mise en place du couvre-feu est de ne propager les feux en cas d'incendie.

De nos jours, cette mesure est décrétée dans certaines communes afin d'éviter des débordements dans les zones sensibles des cités.