1:38
  • Copié

Si la loi prévoit trois séances d'éducation sexuelle par an dès la sixième, un rapport dévoile que ce nombre est bien rarement atteint par les établissements scolaires. En moyenne, les élèves n'assisteraient qu'à trois séances lors de l'intégralité de leur cursus, un manquement que Pap N'Diaye compte bien corriger.