Roman Polanski exclu des César, Johnny Depp viré mais payé, carte blanche à Dadju, une série phare de Netflix renouvelée et la pub en chute

  • A
  • A
6:50
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Roman Polanski ne fait plus partie de la gouvernance des César, il a été exclu de ce cercle très fermé chargé de prendre les décisions majeures qui concernent le fonctionnement de la cérémonie des César. La publicité va lourdement chuter en France cette année, la pandémie a touché de plein fouet les entreprises et les a poussées à réduire parfois drastiquement leurs investissements publicitaires. Les chiffres de fréquentation des sites d’information en octobre sont tombés et c'est "Le Figaro" qui domine. "Umbrella Academy" a été officiellement renouvelée ce mardi par Netflix pour une saison 3. Évincé du film "Les Animaux Fantastiques 3", Johnny Depp devrait quand même toucher le salaire prévu grâce à un contrat bien ficelé.

Une éviction qui fait parler.

C’est officiel : Roman Polanski ne fait plus partie de la gouvernance des César. Le réalisateur franco-polonais a été exclu ce mardi de ce cercle très fermé chargé de prendre les décisions majeures qui concernent le fonctionnement de la cérémonie des César. Roman Polanski avait été automatiquement réélu en septembre dernier. C’était la procédure jusqu’ici : les membres historiques de la gouvernance étaient reconduits d’office. Parmi eux : Costa-Gavras, Régis Wargnier, Thomas Langmann ou encore le patron des César de 2003 à 2020, Alain Terzian. Et ils ont aussi été exclus ce mardi.

Ça pourrait marquer la fin d’une année très compliquée pour les César...

C’est comme ça que cette décision est vécue. Elle permet enfin aux César de prendre un vrai nouveau départ. En début d’année, le manque de transparence dénoncé par plusieurs figures du cinéma français, et des accusations de discrimination avaient poussé l’Académie toute entière à démissionner. Mais au mois de septembre, au moment de l’annonce des nouveaux membres de l’assemblée, la reconduction automatique des membres historiques, à commencer par celle de Roman Polanski, avait fait grincer des dents. Deux de ces membres historiques avaient choisi de  démissionner face à la polémique, mais les 16 autres ont attendu d’en être exclus.

La publicité va lourdement chuter en France cette année.

-22%. C’est la tendance alarmante qui devrait être enregistrée par le secteur de la publicité. Le marché devrait atteindre 26 milliards d’euros d’ici la fin de l’année, soit sept milliards d’euros de moins que l’an dernier. La pandémie a touché de plein fouet les entreprises et les a poussées à réduire parfois drastiquement leurs investissements publicitaires. C’est le cas actuellement, ça l’était aussi et surtout lors du premier confinement. Il y avait beaucoup moins de pub à la télé ou à la radio. Ce sont d’ailleurs les secteurs les plus touchés, avec la presse, l’affichage et le cinéma. Ces médias historiques devraient enregistrer une baisse de leurs recettes de 20% par rapport à 2019. À l’inverse, la publicité digitale résiste bien, avec 4% de baisse seulement sur un an.

Les chiffres de fréquentation des sites d’information en octobre sont tombés.

C’est "Le Figaro" qui domine. L’ensemble des sites de la marque "Figaro" a enregistré 172 millions de visites sur le mois d’octobre, c’est 15% de hausse sur un mois et 43% de hausse sur un an. BFMTV est deuxième à 163 millions de visites, devant "Ouest France", troisième à 159 millions. Du côté des applications, "L’Equipe" écrase la concurrence à 114 millions de visites, soit deux fois plus que le deuxième, "Télé Loisirs", et "Le Monde", troisième.

La carte blanche donnée à Dadju ce mercredi soir sur France 2.

Après Ninho, Dadju est le deuxième à participer au format "Artiste & Co", lancé en mai dernier. Ce soir, ça s’appelle donc "Dadju & Co" et le chanteur va y interpréter ses plus grands tubes, totalement réorchestrés. Comme l’indique le "& co", il sera aussi accompagné d’artistes et d’amis comme Singuila ou Imen Es, qui l’accompagneront sur des créations inédites. C’est un format original imaginé par le musicien et producteur Issam Krimi. Il a expliqué ce qu’il avait voulu mettre en oeuvre à Louise Bernard. Même si l’émission ne sera diffusée qu’en troisième partie de soirée, "Artiste & Co" est aussi l’occasion de mettre en avant, sur une grande chaîne, un genre musical qu’on entend trop peu.

C’est l’une des séries phare de Netflix, et elle aura droit à une saison 3.

"Umbrella Academy" a été officiellement renouvelée ce mardi par le géant du streaming. Selon la presse américaine, c’était a priori acquis : en coulisses, Netflix aurait en effet commandé une saison 2 et une saison 3 l’an dernier, après les belles performances de la saison 1 lors de sa mise en ligne. Comme toujours, on ne dispose pas des chiffres de visionnage quand il s’agit des services de streaming. Mais lors de sa mise en ligne début août, la saison 2 s’était hissée en tête des programmes les plus vus sur Netflix. Le tournage de la saison 3 devrait débuter en février prochain à Toronto.

Johnny Depp, le feuilleton de la semaine.

Le studio Warner a poliment demandé à l’acteur de renoncer à son rôle de Grindelwald dans "Les Animaux Fantastiques 3", qui sortira en juillet 2022. Johnny Depp a accepté. Mais ce qu’on a appris ce mardi, c’est qu’il toucherait malgré tout l’intégralité de son salaire, grâce à un contrat bien négocié en amont. En parallèle, Warner lui cherche un remplaçant. Selon les sites spécialisés américains, l’acteur danois Mads Mikkelsen serait en négociations pour lui succéder.