Les adieux de Jean-Pierre Pernaut, la présentation de Marie-Sophie Lacarrau, le retour de "La petite Maison dans la prairie" et Arthur en colère

  • A
  • A
7:57
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Jean-Pierre Pernaut fera ses adieux au JT de 13 heures ce vendredi. À cette occasion, il présentera sa remplaçante Marie-Sophie Lacarrau aux téléspectateurs de TF1, avant qu’elle ne prenne les rênes du journal. Ça sera le 4 janvier prochain. Anne-Claire Coudray présentera une édition spéciale dimanche, elle emmènera les téléspectateurs au Mali. Arthur envisage de saisir la justice parce qu’il s’estime victime d’une campagne de dénigrement organisée concernant sa nouvelle émission "District Z" qui a été très commentée et parfois violemment critiquée sur les réseaux sociaux. Près de 400 faux comptes Twitter, certains sans abonnés ou sans autres tweets, se seraient mis à publier des messages négatifs contre l’émission. Un remake de la série "La Petite maison dans la prairie" a été mis en route aux États-Unis par les studios Paramount. Charles Ingalls et la méchante Nellie Oleson pourraient donc revivre, si une chaîne ou une plateforme de streaming est séduite par le projet.

Les adieux de Jean-Pierre Pernaut au 13 Heures de TF1

C’est un événement médiatique national. Le journaliste fait la Une de quelques journaux aujourd’hui, celle du “Courrier Picard” notamment, où il éclipse l’annonce du COVID d’Emmanuel Macron. Celle du Parisien, aussi. Même "L’Equipe" évoque son dernier JT, qui démarrera dans un peu moins de quatre heures. Un JT très particulier, qui durera une heure au lieu d’une demi-heure. Jean-Pierre Pernaut fera un tour de l’actualité pendant une quinzaine minutes, avant que les manettes ne lui échappent. Il y aura alors beaucoup de surprises, concoctées notamment par ses collègues Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray.

Ce dernier journal sera aussi l’occasion de passer officiellement le relai à Marie-Sophie Lacarrau.

Jean-Pierre Pernaut la recevra sur le plateau pour la présenter aux téléspectateurs de TF1, avant qu’elle ne prenne les rênes du journal. Ça sera le 4 janvier prochain. Entretemps, c’est Jacques Legros qui assurera la présentation. Reste une inconnue, l’audience que réalisera ce dernier 13 Heures de Jean-Pierre Pernaut. Depuis le début de la semaine, ses derniers JT fédèrent en moyenne 5,9 millions de téléspectateurs, soit 45% du public et 34% des femmes de moins de 50 ans. Jean-Pierre Pernaut ne part pas à la retraite ! Il lance aujourd’hui son site internet, JPPTV et il va présenter une nouvelle émission sur LCI, à partir du 9 janvier.

TF1 toujours, le 13h encore, Anne-Claire Coudray présentera une édition spéciale dimanche, elle emmènera les téléspectateurs au Mali.

Elle est partie à la rencontre des militaires français, présents depuis bientôt huit ans dans le pays pour lutter contre les groupes armés djihadistes. La journaliste et son équipe ont voulu prendre une photographie de la situation sur place, alors qu’une réduction de la présence française  est envisagée pour 2021. Elle a expliqué à Louise Bernard ce que les téléspectateurs verront dans cette édition spéciale, et pourquoi elle avait voulu donner la parole aux soldats. Rendez-vous dimanche à 13 heures sur TF1.

Arthur ne va pas se laisser faire

L’animateur-producteur envisage de saisir la justice parce qu’il s’estime victime d’une campagne de dénigrement organisée. Tout a commencé la semaine dernière avec le lancement de sa nouvelle émission "District Z". Elle a été très commentée, et parfois violemment critiquée sur les réseaux sociaux. À tel point qu’Arthur a commandé une étude à une agence de communication de crise, qui a fait une trouvaille étonnante, selon "Le Parisien". Près de 400 faux comptes Twitter, certains sans abonnés ou sans autres tweets, se seraient mis à publier des messages négatifs contre l’émission et à "liker" d’autres critiques pour les rendre plus virales. Ces 400 comptes auraient un point commun : ils soutiendraient régulièrement les émissions "Koh-Lanta", "La Carte aux trésors" ou "Fort Boyard", toutes produites par ALP. La société de production n’a pas souhaité faire de commentaire.

"La Provence" non plus, ne va pas se laisser faire

Le quotidien régional révèle dans ses colonnes que l’un de ses journalistes a été menacé et insulté par André Vilas-Boas, l’entraîneur de l’OM. Ça s’est passé mercredi soir à Rennes, devant des témoins. "La Provence" parle même d’intimidation physique et condamne fermement cette attitude, promettant qu’elle ne restera pas sans suite. L’Union des journalistes de sport en France s’est par ailleurs saisie du dossier.

On saura dans quatre jours si le tribunal de Nanterre valide l’accord conclu entre la Ligue de football professionnel et Mediapro.

Le verdict sera rendu mardi prochain. A priori, il sera favorable, selon "L’Equipe". Si c’est bien le cas, la Ligue récupérera ses droits de retransmission et pourra officiellement entamer des discussions avec d’autres partenaires, à commencer par Canal+. En attendant qu’un nouvel accord soit conclu, la chaîne Téléfoot de Mediapro continuera à émettre jusqu’au 31 décembre, voire quelques semaines de plus si la LFP a besoin d’un peu plus de temps.

Le retour de "La Guerre des trônes" sur France 5

La chaîne dévoilera à 20h55 la quatrième saison de sa série documentaire, commentée par Bruno Solo. Au programme de cette nouvelle salve de six épisodes, le Roi Soleil. Mais pas seulement, comme l’a expliqué le comédien à Louise Bernard. Gros succès d’audience sur France 5, avec plus d’un million de téléspectateurs en moyenne l’an dernier, "La Guerre des trônes" enrichit sa narration avec de la reconstitution. Et cet aspect va prendre encore plus de place dans cette nouvelle saison. Les deux premiers épisodes de "La Guerre des trônes", c’est ce soir à 20h50 sur France 5.

Le second focus programme du jour !

Cette fois sur France 3. Ça s’appelle "Famille, tu me hais" et c’est un documentaire consacré à l’homophobie. Et pas n’importe laquelle : celle qui brise des familles, qui pousse des parents à mettre leurs enfants à la porte. On en parle peu, finalement, alors qu’elle est peut-être la plus difficile à vivre pour celles et ceux qui en sont victimes. Le film suit des jeunes qui ont été exclus du foyer familial en raison de leur orientation sexuelle, et leur reconstruction après cette épreuve traumatisante. Le réalisateur Gaël Morel a révélé à Louise Bernard ce qui l’avait le plus marqué. "Famille, tu me hais", c’est ce vendredi soir à 0h30 sur France 3, puis en replay sur france.tv.

La résurrection d’une série culte

Vous avez forcément reconnu le générique de "La Petite maison dans la prairie". Un remake de la série a été mis en route aux États-Unis par les studios Paramount. Charles Ingalls et la méchante Nellie Oleson pourraient donc revivre, si une chaîne ou une plateforme de streaming est séduite par le projet. Vu la popularité de la série originale, diffusée de 1974 à 1982 aux États-Unis, et encore programmée en ce moment-même en France sur Teva, ça semble probable