Notre-Dame et les dons : racines chrétiennes, passion fiscale

  • A
  • A
5:35
La revue de presse est une chronique de l'émission Trois heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, David Abiker scrute la presse papier et le web et décrypte l'actualité.

Polémiques autour de dons "de dingue"

Dans la presse, on s’étripe déjà sur le milliard ! "Un pognon de dingue !", titre ce jeudi matin la Provence. Un milliard recueilli en 48 heures pour reconstruire Notre-Dame de Paris. Ce milliard fait aussi la Une de la Dépêche du Midi. Les dons s’envolent, s’enthousiasme encore la Dépêche. Mais on est en France et très vite, on s’interroge, on soupçonne. "Cet argent qui interpelle", titre le Courrier Picard qui pointe la surenchère de dons des grands patrons et grandes fortunes de France que certains esprits chagrins suspectent de vouloir faire de l’optimisation fiscale sur le dos ou plutôt sur la charpente disparue de Notre-Dame. "200 millions, 100 millions en un clic ! Voilà qui montre les inégalités dans ce pays", critique Philippe Martinez n°1 de la CGT dans le quotidien Picard. Certains représentants des Gilets jaunes comme Ingrid Levavasseur ne sont pas en reste et s’étonnent dans Le Figaro que l’on trouve de l’argent rapidement pour la rénovation mais pas pour le pouvoir d’achat. Comme si on pouvait comparer, se désole en substance Hervé Chabaud dans la Voix du Nord. Pour Jean-Marcel Bourguereau, voilà qui révèle les passions tristes, le ressentiment, la jalousie qui minent le pays. Dans le Parisien, Jean-Baptiste Isaac fustige les grincheux. Mais rien ne vaut un édito signé François-Xavier Bourmaud.

Bercy, l’autre cathédrale de Paris

À travers la polémique qui monte sur ces dons, le François-Xavier Bourmaud tire le portrait de notre pays. "Union mardi, écrit-il, division mercredi et polémique le jeudi. La France retrouve ses esprit". Le monde entier pleure la cathédrale, la France renoue avec sa grande passion : la fiscalité. Des dons de milliardaires pour rebâtir l’édifice ? Salauds de riches. Ils vont toucher des déductions d’impôts. Le débat sur l’ISF fume encore, comme les ruines de Notre-Dame. Et de ces ruines ont d’abord surgi les racines chrétiennes du pays mais voilà qu’apparaît sa passion fiscale. Le premier ministre tente bien de balayer les polémiques. Notre Dame n’est pas un bâtiment, elle est au cœur de la France, au cœur de notre histoire. C’est peine perdu. Car la France conclut François Xavier Bourmeaud a une autre cathédrale, une cathédrale fiscale. C’est la citadelle de Bercy, Bercy l’autre Dame de Paris. La messe est dite !

Pouvoir d’achat, les Français gagneront 850 euros de plus en 2019

Avec un chiffre qui sera certainement très commenté, publié dans les Échos. L’observatoire Français des Conjonctures Economiques a calculé que le pouvoir d’achat des ménages français augmentera de 850 euros  en 2019. 440 euros proviendraient des décisions récentes du gouvernement. N’empêche, si on lit l’Opinion ce jeudi matin, pour maintenir le pouvoir d’achat, financer les retraites, la dépendance et le reste, il faudra travailler plus surtout si on baisse les impôts, vous voyez que tout nous ramène aux impôts. Comment ? En défiscalisant les heures supplémentaires, en supprimant des jours de congés ou en reculant l’âge légal de départ en retraite, explique l’Opinion qui attend que le président parle. Et sans doute parlera-t-il à ces 30 à 40% de femmes divorcées qui peinent à se faire payer leur pension alimentaire et qui font la Une de La Croix. Elles ont dit leur détresse en manifestant sur les ronds-points ou durant le Grand débat national. L’État pourrait créer un fonds de garantie pour assurer le paiement de ces pensions. Une situation que le sociologue Julien Damon résume ainsi : "c’est mathématique, il y a un lien entre monoparentalité et pauvreté".

Le business de Michelle Obama

Il est vrai qu’il est des couples mariés qui prospèrent et on s’en convaincra en lisant dans le Figaro comment Michelle Obama fait prospérer un business particulièrement juteux. Ses mémoires vendu à 10 millions d’exemplaires dont 350.000 en France et des conférences facturées 200.000 dollars. Avec son mari, elle a également passé un accord avec la plateforme de vidéo Netflix pour produire des films et des documentaires, le New York Post a parlé d’une transaction à 50 millions de dollars. Qu’on se rassure, 10% de ce gagne Michelle Obama va à des associations, ce qui nous ramène à la fiscalité et au pied de Notre-Dame en feu à laquelle vos hebdomadaires consacrent de nombreuses photos. L’obs "Notre Dame, de la splendeur à la tragédie" en photo tournant le dos à la tragédie, un jeune couple dont la détresse va faire le tour des réseaux sociaux. Idem dans Le Point "Notre Dame neuf siècle d’amour".

Match dans les entrailles d’une agonie

Et enfin Match qui diffusait dès ce mercredi une édition spéciale sur Notre-Dame, cœur de la France en feu. En couverture, l’édifice incendié dans un crépuscule qui se confond avec un nuage orangé et effrayant. Match qui a photographié ce bâtiment de pierre comme on scrute un géant à l’agonie, qui a suivi les pompiers au cœur de ce grand corps brûlé, Match qui raconte les travaux déjà monumentaux interrompus lundi, qui revient sur les événements historiques que ce corps a abrité, qui a photographié l’édifice et les visages qui le regardaient sombrer. Qui peut croire que Notre-Dame n’est que de la Pierre ? Notre-Dame lundi c’était l’humanité.