Ces prénoms qui font la Une de l'actualité

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La revue de presse est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, David Abiker scrute la presse papier et le web et décrypte l'actualité.

Dans vos journaux ce matin, des prénoms, ceux qui font l’actualité aujourd’hui et peut-être celle de demain avec la parution annoncée dans le Parisien Aujourd’hui en France de l’Officiel des prénoms. Adam, Alice, Léo et Jade lequel va s’imposer dans les maternités. D’autres prénoms font l’actualité de ce mercredi. Par exemple Aude, Aude comme "L’Aude qui panse ses plaies", titre le Midi Libre. "L’Aude après l’apocalypse" en Une de la Dépêche du Midi. Mais l’Aude s’efface peu à peu des Unes pour céder la place aux prénoms des ministres du gouvernement remanié. Christophe (Castaner), Franck (Riester) ou encore Jacqueline (Gourault), "Macron change l’équipage et maintient le cap" constate la Nouvelle République tandis que Le Canard Enchaîné livre son verdict avec un remaniement qualifié de Jupiterne. Terne également la photo du président qui fait la Une du Figaro, terne à cause de l’éclairage de son bureau que les réseaux sociaux ont moqué hier pour ensuite célébrer Antoine, Antoine Griezmann et ses deux buts hier contre l’Allemagne. Mais l’info qui va agacer Pierre, Paul et Jacques s’ils conduisent c’est le prix du diesel.

Le prix du carburant en une de Monaco Matin !

Le Prix du Diesel dépasse celui de l’essence, titre le quotidien monégasque. Et oui, à Monaco aussi les actifs, souvent non monégasques, ont des soucis de pouvoir d’achat. "Le prix du diesel, jusqu’où va-t-il augmenter ?", se demande ce matin le Parisien-Aujourd’hui en France qui rappelle qu’en 1974, un certain René Dumont, candidat écolo à l’élection présidentielle prédisait qu’un jour le litre d’essence atteindrait les cinq francs. Les cinq francs, en euros, on les a largement dépassés. En un an, le prix de l’essence a bondi de 17% et celui du gazole de 23%, rappelle le quotidien. Et pour lutter contre la hausse, pas 36 solutions conseille le Parisien : aller faire le plein dans les hyper, télécharger une appli pour trouver la station la moins cher Carbu.com ou Zagaz.com ou encore rouler moins. Les Échos nous expliquent ce mercredi matin que ça va durer, depuis trois semaine le baril est installé au-dessus des 80 dollars et ça ne baissera pas en raison des faibles capacités de production et parce que l’automobile reste un des modes de transport favoris des Français, cette hausse impactera aussi les billets d’avion. C’est François qui va devoir s’emparer du dossier, François de Rugy ministre de l’Écologie, puisque le prix des carburant c’est 60% de taxe. Parmi elles, celles qui relèvent de la fiscalité verte. Et puisqu’on parle pétrole, il faut lire dans Libération le récit des contorsions diplomatiques qui conduisent les alliés de l’Arabie Saoudite, en premier lieu les États-Unis mais également la France pour éviter de condamner trop ouvertement les conditions dans lesquels le journaliste Jamal Khashoggi a disparu après s’être rendu au consulat d’Arabie à Istanbul. Un festival de réal politique et d’hypocrisie. Lire également le Canard Enchaîné qui pointe les mots très prudents employés par la diplomatie et le président Français pour s’inquiéter du sort du journaliste. Et le Canard de rappeler que l’Arabie Saoudite de Mohamed, Mohamed Ben Salman est non seulement un allié mais également le deuxième client de la France pour l’achat d’armement.

Sidiki, le demandeur d’Asile qui arrêta le braqueur.

Il s’appelle Sidiki, nous raconte ce matin la Voix du Nord, il est d’origine guinéenne et a contribué à neutraliser lundi soir le braqueur d’une bijouterie lilloise. Il est 17h15, rue de Béthune, quand le jeune homme de 19 ans voit sortir d’une bijouterie un individu casqué qui glisse une arme dans son pantalon. Avec un autre passant, il décide de le prendre en filature et au moment opportun, Sidiki déstabilise le voleur d’un tacle dans les jambes. Il l’immobilise avec son compagnon et va jusqu’à lui éviter le lynchage expliquant qu’il faut attendre la Police. Sidiki aurait très bien pu ne jamais passer devant cette bijouterie s’il avait pris le métro, explique-t-il à la voix du nord, mais comme il n’avait pas d’argent, il n’a pas fraudé, précise-t-il. Mais le plus édifiant c’est peut-être le parcours de ce garçon qui n’a pas souhaité expliquer à la Voix du Nord pourquoi il a quitté la Guinée passant par le Mali, l’Algérie puis le Maroc et enfin l’Espagne où la loi l’oblige à retourner pour demander l’Asile. Mais Sidiki, lui, veut rester France.

C’est un peu le guide Michelin des jeunes parents, l’Officiel des prénoms les plus donnés dans les mois qui viennent sortira demain nous annonce le Parisien-Aujourd’hui en France. Et rien à faire, il n’y a pas d’effet coupe du monde. Kylian (Mbappé) ou Antoine (Griezmann), leur prénom ne sont pas aussi tendance que Louis, Léo, Raphaël ou pour les filles Louise, Jade, Alice ou Mila. La tendance c’est le prénom caméléon, nous explique Stéphanie Rapoport (coauteur de l’officiel des prénoms), Caméléon ce sont des prénoms qui conviennent à des parents de culture et d’origine différentes ou des parents qui appartiennent à la génération Erasmus. On aura aussi des bébés aux prénoms bibliques comme Noé, Naël, Eden ou encore Adam mais également des prénoms qui se comprennent en plusieurs langues comme Lina qui marche en arabe, en français, en chinois et en grec. Mais les deux numéros un, ce sont Emma pour les filles, et le sublime Gabriel pour les garçons. Gabriel est aussi un prénom caméléon puisqu’il marche aussi pour les filles.