Bruno Le Maire : "le 11 mai, les Parisiens pourront retourner chez le coiffeur, et les Provinciaux pourront retourner au coiffeur" (Canteloup)

  • A
  • A