Relaxe du Cardinal Barbarin : "Forcément il y a une déception, on espérait être entendu", estime François Devaux

  • A
  • A
François Devaux 2000*1000 8:19
L'invité actu est une chronique de l'émission Votre grand journal du soir
Partagez sur :

Ce jeudi, Nathalie Levy reçoit François Devaux, président de l'association "la parole libérée", et victime présumée du Père Preynat, pour évoquer la relaxe du Cardinal Barbarin et sa nouvelle demande de démission auprès du Pape.