"Les enfants nés de GPA à l'étranger ne doivent pas être considérés comme des citoyens de seconde zone", défend Jean-Louis Touraine

  • A
  • A
L'invité actu est une chronique de l'émission Votre grand journal du soir
Partagez sur :

L'assemblée nationale a voté jeudi soir la reconnaissance de la filiation des enfants nés par GPA à l'étranger. Jean-Louis Touraine, député LREM du Rhône à l’origine de l'amendement, s'explique sur Europe 1.