Mort d'une adolescente du coronavirus : "les parents vont être angoissés pour leurs enfants", estime Stéphane Clerget

, modifié à
  • A
  • A
6:45
© Europe 1
L'interview d'actualité est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

L'annonce du décès en France d'une adolescente de seize ans, plus jeune victime du coronavirus sur le territoire, "va changer la donne", selon Stéphane Clerget. Sur Europe 1, le psychiatre et praticien dans le service de psychiatrie infantile à l'hôpital de Cergy-Pontoise estime que les jeunes seront sans doute davantage plus prudents à l'avenir. 

Invité(s) : Stéphane Clerget, psychiatre et praticien dans le service de psychiatrie infantile à l'hôpital de Cergy-Pontoise