Des innovations pour aider les malvoyants à lire

  • A
  • A
1:58
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Bonjour Anicet Mbida. Ce matin, vous nous parlez d’innovations au service des malvoyants, notamment de nouvelles aides à la lecture.

La première s’appelle ELIA Frames, c’est un tout nouvel alphabet tactile beaucoup plus rapide à apprendre que le Braille. Il faut savoir que moins de 1% des malvoyants seraient capables de lire en Braille et seulement 15% des aveugles, parce que c’est très difficile. Pour vous donner une idée, il faut dix mois en moyenne, rien que pour savoir retranscrire un texte lettre par lettre. Alors que ce nouvel alphabet s’apprendrait en à peine trois heures.

Qu’est-ce qu’il a de spécial pour pouvoir s’apprendre aussi rapidement ?

D’abord, toutes les lettres sont entourées d’un cadre rond ou carré, ce qui permet de savoir quand une lettre commence et quand elle se termine. C’est une des grosses difficultés du Braille : savoir distinguer deux lettres dans un même mot, parce que tous les points sont très proches.

Ensuite, pour la forme des lettres, ils se sont inspirés de l’alphabet roman (l’alphabet classique). C’est assez malin puisque la majorité des aveugles sont nés voyants. Donc beaucoup connaissent déjà l’apparence des lettres. Cela permet également à ceux dont la vue se dégrade de se familiariser visuellement avec ces nouveaux caractères, avant de basculer, un jour, vers une lecture tactile. Donc c’est vraiment une belle idée. Il y a juste deux problèmes. Elle ne permet pas de lire aussi vite que quelqu’un qui maîtrise vraiment le Braille. Et surtout, elle doit encore s’imposer face au standard qu’est devenu le Braille. Mais beaucoup d’associations misent déjà sur ses qualités.

Vous parliez d’une deuxième technologie pour faciliter la lecture…

Oui, c’est une idée géniale : une bague équipée d’une caméra qui lit à haute voix tous les mots qui passent sous son doigt. On glisse son index sur une ligne de texte et la bague vous lit ce qu’il y a écrit au fur et à mesure. Ça s’appelle FingerReader, c’est un projet du MIT. Il est déjà bien avancé puisque la bague vibre quand on arrive en fin de ligne et prévient si on n’est pas tout à fait à l’horizontale. Il y a vraiment beaucoup d’innovations autour de la malvoyance. Et pour cause, la vue est un de nos sens les plus importants. Mais malheureusement, elle finit systématiquement par baisser.