Roland-Garros : Amazon se lance dans le direct et concurrence la télévision

  • A
  • A
2:24
L'éclairage éco est une chronique de l'émission Europe Matin - 6h-9h
Partagez sur :

France Télévision n'a plus le monopole de la diffusion de Roland-Garros. Pour la première fois cette année, Amazon diffusera 10 matches de soirée ainsi que des demi-finales sur son service Prime Video. Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Pour la première fois cette année à Roland-Garros, france Télévision va partager la diffusion des matches avec Amazon, une petite révolution.

Dix des matches de soirée, de très belles affiches, seront diffusés en exclusivité par Amazon via son service Prime Video. Amazon diffusera notamment deux des quarts de finale en exclusivité et partagera les demi-finales avec France Télévision, le diffuseur historique qui n'en a donc plus le monopole. Amazon a mis les petits plats dans les grands en faisant appel à des consultants de marque, Amélie Moresmo, qui intervenait avant sur le service public, Marion Bartoli, Fabrice Santoro et Arnaud Clément.

Ça montre les ambitions du géant du commerce électronique.

Le tennis, c'est un moyen pour Amazon de mieux valoriser son service Prime qui permet de se faire livrer ses achats pour un prix forfaitaire d'environ 50 euros par an. Pour le même prix, les clients Prime d'Amazon ont accès à un service Video qui propose des films et des séries (c'est un concurrent de Netflix) et donc du sport. En achetant des droits sportifs, Amazon s'attaque aux chaînes de télévision classiques avec la diffusion d'événements en direct dont elles avaient jusqu'ici le monopole. Amazon a des moyens considérables : au Royaume-Uni, le groupe de Jeff Bezos diffuse déjà des matches de la Premier league de foot et aux États-Unis, il a mis un milliard de dollars sur la table pour retransmettre en exclusivité le football américain.

Est-ce que c'est rentable pour Amazon ?

Le sport est un moyen de conquérir et de fidéliser ses clients. Les droits de Roland-Garros, c'est 20 millions d'euros partagés entre France télé et Amazon. C'est peu pour le géant de l'e-commerce. Il y a quelques jours, il a dépensé plus de huit milliards de dollars pour racheter les studios MGM. Pourquoi ? Pour proposer plus de films à ses clients Prime. Qui hésiteront du coup à se désabonner. La logique est très puissante. Du point de vue des concurrents, cette stratégie pose question: Amazon, c'est une boîte noire, les branches les plus rentables comme les services informatiques financent d'autres activités qui ne le sont pas forcément. Pour Carrefour, Fnac ou Cdiscount, ça crée une forme de concurrence déloyale. Difficile de lutter contre...