Menace de taxes douanières sur la Chine : Donald Trump est-il sérieux ?

  • A
  • A
2:13
L'édito économique est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Le président Donald Trump a provoqué une belle pagaille sur les marchés boursiers mondiaux en menaçant la Chine de nouvelles taxes douanières. C’est du bluff ou il est sérieux ?

Bien malin qui peut lire dans le cerveau de Donald Trump! Ce qui est sûr c’est que l’on a assisté hier à vent de panique sur les marchés boursiers mondiaux. En deux tweets, le président américain a fait s’effondrer la Bourse de Shanghai de 6% et les autres marchés asiatiques avec. Même Wall Street a tremblé. Motif: Trump a annoncé qu’il comptait augmenter de 10 à 25% les droits de douanes sur 200 milliards d’exportations chinoises vers les États-Unis et même que toutes les autres exportations pourraient être surtaxées. Ce qui serait évidemment un séisme dans les relations entre les deux pays.

Mais peut-on penser qu’il s’agit d’un coup de bluff ?

C’est ce que veulent croire les Chinois qui ont le plus à perdre dans cette histoire. On est dans la dernière ligne droite de la négociation d’un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Une délégation chinoise est attendue en principe, à moins qu’ils n’annulent tout à la dernière minute, ce vendredi à Washington pour finaliser l’accord. Beaucoup d’observateurs pensent que Trump fait monter la pression pour obtenir le meilleur accord possible. Mais il est capable aussi de tout faire capoter. Et c’est cette incertitude qui crée la panique. Parce que si les États-Unis et la Chine ne trouvent pas d’accord, les répercussions sur le commerce mondial et la croissance mondiale seront considérables.

C’est à dire, concrètement ?

Il faut comprendre que jusqu’ici, cette guerre commerciale entre les deux superpuissances économiques ne touchait pas les biens de consommation courante. Autrement dit, l’Américain moyen qui fait ses courses achetait toujours ses T-shirts ou ses chaussures "made in China" au même prix: les taxes douanières concernaient les biens intermédiaires. Les entreprises en subissaient l’impact, mais pas les consommateurs. Si Trump passe à la vitesse supérieure, ça touchera tous les produits: la moindre poupée ou petite voiture "made in China" coûtera plus cher. Et on estime que ces taxes douanières pourraient du coup coûter un point de croissance à la croissance mondiale. Donc nous serions aussi touchés! Voilà pourquoi le sujet est important aussi pour nous. On sera vite fixés: soit Washington et Pékin trouvent un accord commercial vendredi, soit ce sera la guerre et nous en subirons les effets collatéraux.