Jusqu’où grimpera le bitcoin ?

  • A
  • A
2:33
L'éclairage éco est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Le bitcoin a gagné 170% cette année pour flirter avec les 20.000 dollars aujourd’hui. Certains spécialistes de ce marché prédisent que sa valeur va continuer à s’envoler jusqu'à 20.000, 100.000 ou 300.000 dollars, ce qui effraie beaucoup d’économistes qui estiment que tout cela risque un jour de s’effondrer comme un château de cartes. Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

La monnaie virtuelle a établi ce lundi un record bien réel celui-là : un bitcoin vaut près de 20.000 dollars. Est-ce bien raisonnable ?

Bonne question ! Le bitcoin a gagné 170% cette année pour flirter avec les 20.000 dollars aujourd’hui. Le tout il faut le dire dans une ambiance euphorique sur les marchés financiers puisque le CAC 40 a gagné 20% au mois de novembre, du jamais vu depuis 30 ans, c’est l’effet "vaccins". Mais s’agissant du bitcoin, les évolutions sont infiniment plus spectaculaires. Un bitcoin valait moins de 1000 dollars en 2016 et près de 20.000 à la fin de l’année suivante, avant de plonger autour de 3.000 dollars un an plus tard. Bref, il faut avoir le cœur bien accroché pour suivre ces montagnes russes.

C’est une monnaie hyper-spéculative.

D’abord, il faut que les particuliers qui seraient tentés de s’aventurer sur ce marché sachent que ce n’est pas une monnaie. Derrière une vraie monnaie, il y a toujours une banque centrale qui la gère et qui est responsable en dernier ressort de sa valeur : il y a la BCE, il y a la Réserve fédérale américaine etc. Derrière le bitcoin, il n’y a pas de banque centrale. C’est même tout l’intérêt. Ceux qui investissent dans des cryptomonnaies le font souvent pour échapper au regard du système bancaire classique. Mais cela veut dire que la valeur d’une cryptomonnaie peut s’écrouler aussi vite qu’elle s’est envolée. Mieux même: une cryptomonnaie peut disparaître comme elle est apparue. Il existe plusieurs milliers de cryptomonnaies et d’ailleurs, nombre d’entre elles disparaissent régulièrement. Aucune banque centrale ne garantit sa pérennité, mieux vaut le savoir avant de se lancer dans l’aventure.

C’est donc un placement à risque.

Oui, d’autant que la spéculation attire aussi les pirates informatiques qui ciblent les plateformes sur lesquelles transitent les transactions en cryptomonnaie. Pour autant, cela n’empêche pas certains investisseurs de considérer le bitcoin, qui domine le marché des cryptomonnaies, comme une valeur refuge, un peu comme l’or. Dans certains pays où on n’a pas confiance dans la valeur de la monnaie et où il y a une hyper inflation, le bitcoin devient un moyen de se protéger, c’est le paradoxe. D’ailleurs, comme l’or, les quantités de bitcoin disponibles sont limitées, exprès. C’est ce qui fait que certains spécialistes de ce marché prédisent que sa valeur va continuer à s’envoler : 20.000, 100.000, 300.000 dollars… Les chiffres les plus fous circulent. Ce qui effraie beaucoup d’économistes qui estiment que tout cela risque un jour de s’effondrer comme un château de cartes.