Coronavirus : les Etats-Unis foudroyés à leur tour

  • A
  • A
1:36
© Europe 1
L'éclairage éco est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Très vulnérable, l'économie américaine s'apprête à vivre un tremblement de terre avec l'arrivée sur son territoire du coronavirus. Le modèle américain, loin d'être infaillible, pourrait être la cause d'une propagation rapide du virus, dont les conséquences, aussi bien économiques que sociales seront terribles. 

Après la Chine puis l’Europe, le Covid-19 va maintenant foudroyer l’économie américaine. Et elle est très vulnérable. 

Oui, car elle est dépourvue d’amortisseurs sociaux. Plusieurs dizaines de millions d’Américains n’ont aucune assurance santé, et l’assurance chômage est rudimentaire. La mise à l’arrêt de la première économie mondiale, c’est le prochain choc qui va frapper le monde et il va être d’une violence inouïe. On parle de 20% de chômage. La banque Morgan Stanley envisage une chute de 30% de la croissance au 2e trimestre. Pour tenter d’amortir ce choc, le Congrès vient, avec peine, de se mettre d’accord sur un plan de sauvetage de 2.000 milliards de dollars, environ 10% du PIB des Etats-Unis. Du jamais vu en temps de paix. 

Le virus révèle aussi les failles du modèle américain. 

Oui, car beaucoup de salariés dans des jobs de services, la restauration par exemple, ont une couverture maladie qui ne les incite pas à s’arrêter et à voir un médecin. Pour deux raisons : un quart des salariés n’ont droit à aucun jour de congé maladie, donc même quand ils sont un peu malades, ils continuent à travailler pour garder leur salaire. Et deux : les assurances santé comportent presque toujours des franchises. Les premières centaines de dollars de frais médicaux ne sont pas remboursés. Résultat, on ne va pas consulter, on continue à travailler et on contamine tout le monde. Voilà pourquoi le virus s’est répandu aussi vite. Les conséquences économiques et sociales risquent d’être foudroyantes.