Mélenchon s'auto-proclame "rebelle officiel" après sa condamnation

  • A
  • A
2:47
L'opinion de Nicolas Beytout est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h30
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon a été condamné ce lundi à trois mois de prison avec sursis et à 8.000 euros d’amende pour "acte d’intimidation, rébellion et provocation envers un magistrat" après la perquisition houleuse qui s’était déroulée à son domicile et au siège de son parti, la France insoumise. Il s'auto-proclame donc "rebelle officiel" et transforme ce fait divers en affaire politique.