Coronavirus : le "droit de retrait" brandi à tort et à travers

  • A
  • A
2:54
L'édito politique est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Alors que l'inquiétude monte face à l'épidémie de Coronavirus, certains n'hésitent pas à faire valoir leur "droit de retrait" en mettant en avant un "danger grave et imminent". Le Musée du Louvre a notamment fermé ses portes dimanche et lundi après un vote des salariés jugeant "trop risqué" d'ouvrir au public. Certaines compagnies de bus ont fait de même et des salariés de la RATP semblent y réfléchir sérieusement également.