Carnets du monde - 20/03/11

SAISON 2010 - 2011 , modifié à
  • A
  • A
50:09
Partagez sur :

Une fenêtre grande ouverte sur la planète et sur les horizons des hommes qui y vivent.

 

La Côte d’Ivoire en morceaux…

 

La lutte pour le pouvoir que se livrent Ouattara et Gbagbo depuis le 28 novembre met le pays au bord de la guerre civile.

 

Une grande voix de l’Afrique s’exprime dans les Carnets : Tiken Jah Fakoly estime que la Côte d’Ivoire, ces 10 dernières années avec Gbagbo, a fait un bon de 20 ans en arrière. Mais que les Ivoiriens sauront se réconcilier quand ils le pourront.

 

Musique : Il faut se lever, Tiken Jah Fakoly(album African Revolution)

 

Après Fukushima, quelle perception du risque nucléaire ?

 

Les opinions publiques sont inquiètes partout dans le monde, et imposent le débat sur l’avenir du nucléaire civil. Le secteur avait connu un coup d’arrêt après Tchernobyl en 86… Qu’en est-il cette fois ? Quelques étapes d’un tour du monde…

 

- Le mouvement anti nucléaire au Japon… Il avait alerté des risques depuis des années, mais n’est pas du tout écouté, étouffé par la puissance du lobby nucléaire. Itw Mathieu Gaulène, auteur d’un mémoire de recherche sur le mouvement anti nucléaire au Japon.

 

- Tchernobyl… Les rares « liquidateurs » encore vivants, qui avaient été envoyé sur le site pour déblayer le réacteur n°4 de la centrale, revivent le drame en regardant les images de Fukushima sur petit écran.

 

- L’Allemagne a réagit très vite, décrétant un moratoire de 3 mois sur la prolongation des « vieilles » centrales et l’arrêt immédiat de certaines dès cette semaine. Angela Merkel est pragmatique : l’opinion allemande est très majoritairement en faveur de la sortie du nucléaire. Un vrai sujet de choc culturel franco-allemand… Hélène Kohl.

 

En Europe, les situations sont très variées. Entre la France qui produit 80% de son électricité via le nucléaire… et l’Autriche qui a banni cette énergie par referendum dès les années 70. Tour d’horizon avec Isabelle Ory àBruxelles.

 

L’Amérique d’Obama comptait relancer le nucléaire… Elle réexamine aujourd’hui ses normes de sécurité et sa capacité à faire face à une catastrophe type Fukushima. Sur la côte ouest, où le risque sismique est des plus forts, on s’inquiète des vieilles centrales en place, et des radiations que les vents pourraient envoyer du Japon. Nicole Bacharan.

 

L’Inde venait de lancer de nombreux projets dans le nucléaire civil (notamment une série d’EPR dans une région sismique et près du littoral). Le vif débat qui s’est emparé du pays l’oblige à plus de transparence. Il retarde les projets mais ne les arrêtera pas : avec sa croissance à 8% et une grande pauvreté, le pays ne renoncera à aucune source d’énergie.

 

Début de panique en Chine, voisin du Japon. Après une première réaction de censure, Pékin a finalement choisi de rassurer son opinion en ordonnant des contrôles et le gel provisoire des projets en cours. Mais rien n’est remis en cause (50 centrales en projet dont 26 déjà en chantier… 40% des centrales en cours de construction sur la planète sont en Chine). Rien de viendra remettre en question le développement économique… Anthony Dufour.

 

 

Ils sont partis !

 

Leila habite au Cap depuis 8 ans, avec son mari Afrikaner. Elle raconte à Vanessa Zha ses surprises en arrivant, et ses projets dans le sport avec des jeunes blancs, noirs et métisses.

Les émissions précédentes