30 janvier 1933 : Adolf Hitler devient le chancelier allemand

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 30 janvier 2017, mais en quel 30 janvier partons-nous ?

Le 30 janvier 193, le jour où Adolf Hitler est devenu chancelier d’Allemagne. C’est le Président de la République de Weimar, le maréchal Von Hindenburg, qui demande au chef du NSDAP, le parti national-socialiste, de former le nouveau gouvernement.

Mais pourquoi choisit-il Hitler ?

Il n’a pas vraiment eu le choix. À titre personnel, le vieux maréchal n’aime pas ce personnage agité et colérique. Mais, porté par la crise de 29, le parti de Hitler enregistre de bons résultats aux élections. Ce n’est pas la seule raison, d’ailleurs les scores commençaient à se tasser un peu. Mais Hitler représente aussi un rempart contre le communisme, c’est la grande peur de l’époque. Ce paramètre explique pourquoi des industriels, de grands noms  de l’époque, comme l’ancien chancelier Von Papen, ont pris parti pour Adolf Hitler et ont enjoint Hindenburg à faire appel à lui. Sous la pression, ce dernier cède et nomme Hitler Chancelier.

C’est donc lui qui forme un nouveau gouvernement. Un gouvernement nazi ?

Non. Pas tout à fait. Il nomme bien sûr ses hommes aux postes clés : Göring, ministre de l’Air et Wilhelm Frick au ministère de l’Intérieur. Mais le reste des portefeuilles est distribué à la droite conservatrice classique. C’est un gouvernement de "redressement national", selon leur terme, censé sortir l’Allemagne de la crise. Le soir même, dans Berlin, les SA, vous savez, les sinistres "sections d’assaut", le service d’ordre du parti nazi, défilent dans les rues. C’est une impressionnante démonstration de force. Et qui donne le ton. Deux ans plus tard, Hitler réussira à s’accaparer le pouvoir. Sa dictature pourra commencer- la suite, vous la connaissez...

Les émissions précédentes