Dagoma : une plateforme pour réparer les jouets

, modifié à
  • A
  • A
1:39
Partagez sur :
Dans le cadre des Trophées de l'Avenir, Europe 1 récompense les entreprises, associations ou encore collectivités locales pour l’innovation de leur projet mais aussi pour leur créativité. Dagoma est en lice dans la catégorie "Coup de cœur".
LA FRANCE BOUGE

Dagoma, le leader européen de l'impression 3D, est l'un des six nommés dans la catégorie "Coup de cœur" des auditeurs. Dagoma se donne pour mission de rendre chacun acteur et producteur de sa consommation. C'est pourquoi ils conçoivent, fabriquent et vendent des imprimantes 3D, localement. Consommer plus local, faire soi-même, sont des tendances de fond qui sont en train d'être rendues possibles aussi via les nouvelles technologies. Leur dernière idée, Toy-Rescue, est une plateforme de réparation de jouets.

Chaque année, plus de 40 millions de jouets sont jetés en France. Car dans la majorité des cas, ils ne sont pas réparables : les pièces détachées n'existent pas. Chacun peut alors se rendre sur le site, trouver la pièce dont il a besoin, la télécharger gratuitement et l'imprimer. Les pièces détachées peuvent par ailleurs être fabriquées de manière éco-responsable grâce à l'utilisation de filaments d'origine végétale.

Matthieu Regnier, co-fondateur et directeur général de Dagoma, précise que "si vous n'avez pas d’imprimante 3D, nous vous mettons en relation avec une communauté de makers Dagoma qui en ont autour de vous et qui proposent de fabriquer une pièce pour vous".