Coronavirus : trois conseils de management en télétravail

  • A
  • A
De nombreux salariés se retrouvent en télétravail à cause de l'épidémie de coronavirus. 2:43
De nombreux salariés se retrouvent en télétravail à cause de l'épidémie de coronavirus. © AFP
Partagez sur :
Confinement oblige, une bonne partie des salariés sont en télétravail. Ce qui a des conséquences aussi sur le management. Maxime Cros, consultant en transformation d'entreprise, livre sur Europe 1 ses trois conseils aux managers pour bien négocier ce virage.

"Face à une contrainte énorme, on trouve un tas de solutions d'organisation." Maxime Cros, consultant en transformation d'entreprise, est formel : le confinement, mis en place pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, n'est pas forcément une plaie pour les employeurs et les salariés contraints désormais de se mettre en télétravail. Le maître mot, c'est l'adaptation, estime-t-il sur Europe 1. "La période actuelle est propice à se poser les bonnes questions sur notre manière de travailler. Le télétravail, ça s'organise et se manage. Il faut être capable de réapprendre à travailler d'une autre manière." Pour cela, Maxime Cros a trois conseils à dispenser aux managers. 

Faire confiance à ses collaborateurs

D'abord, maintenir une confiance avec les salariés malgré la distance. "On a un certain nombre de principes managériaux en temps normal qu'il faut maintenir dans le cadre du télétravail", développe le consultant. "La relation managériale repose sur un principe de confiance. À partir du moment où on met des salariés en télétravail, il faut le maintenir." Concrètement, "si votre collaborateur est en télétravail, ça ne sert à rien de l'appeler toutes les cinq minutes pour vérifier qu'il bosse."

Conserver son niveau d'exigence

Deuxième conseil : exprimer "clairement" ses exigences. Ce qui doit justement permettre de lancer les collaborateurs sur une mission sans qu'ils s'éparpillent. "L'un des risques dans la période, ce serait de renoncer au niveau d'exigence", avertit également Maxime Cros. "Les gens doivent rester en mouvement." 

Maintenir le lien social

Enfin, pour mettre tout cela en oeuvre, le consultant conseille de mettre en place "des rituels qui vous permettent de faire des points réguliers pour garder le lien". Cela peut être sous forme de conférences téléphoniques par exemple. Ces rituels auront pour objectif de faire un point sur le travail, mais aussi de maintenir un lien social entre managers et managés. "Le lien social est extrêmement important. La reconnaissance est un besoin vital et ce lien social va permettre aux gens de tenir pendant la période", conclut Maxime Cros.

 

>> Retrouvez la matinale du jour de Matthieu Belliard en replay et en podcast ici

Le consultant a aussi des conseils pour les salariés. "Quand on est seul chez soi, on peut développer un sentiment de culpabilité. Il va y avoir deux types de comportement : les gens qui vont entrer dans une boulimie de travail car ils ont peur du vide et vont culpabiliser. Et d'autres qui, au contraire, vont procrastiner et se laisser aller", détaille-t-il. "Ce qui est important c'est de se respecter, garder une forme d'hygiène biologique et se caler sur des rythmes."

Europe 1
Par Margaux Baralon