Soldes : en multipliant les périodes de promotions "les Français n'y comprennent plus rien"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour Yves Puget, Directeur de la rédaction de LSA, le magazine de la grande consommation, les soldes ont encore un sens mais "moins qu'autrefois".

INTERVIEW

Les soldes d'été démarrent mercredi pour six semaines. Mais s'ils ont encore un sens, comme le soutient timidement Yves Puget, le directeur de la rédaction de LSA, le magazine de la grande consommation, ils ont perdu de leur superbe du fait de la multiplication des offres promotionnelles qui s'enchaînent toute l'année (ventes privées, journée événement de type Black Friday). "C'est dangereux de multiplier les périodes de promotions car les consommateurs n'y comprennent plus rien", estime mercredi le spécialiste au micro de Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. "Ils ne connaissent pas le prix des choses. Et ils se rendent compte que l'on peut faire des affaires toute l'année. Ainsi, quand il n'y a plus de promotion, ils n'achètent plus", constate-t-il.

"Le stock, c'est de l'argent". Pour Yves Puget, les soldes restent toutefois une période intéressante tant pour les consommateurs - "il y a encore des affaires à faire mais il faut bien regarder" - que pour les commerçants. "Selon la réglementation, les soldes ont une fonction de déstockage des anciennes collections. Sur certains produits, les commerçants ne margent pas et peuvent vendre à perte, mais il faut bien qu'ils vendent leurs produits en stock, car le stock, c'est de l'argent. Cela va donc arranger le commerçant même s'il ne gagne pas beaucoup d'argent dessus".