SFR, Bouygues et Free : des hausses de tarifs discrètes (mais légales)

  • A
  • A
SFR Bouygues Free
SFR, Bouygues et Free ont fait passer des augmentations de tarifs parfois mal détaillées. © AFP / Montage Europe 1
Partagez sur :

Les trois opérateurs ont procédé à des modifications de certaines de leurs offres. Elles sont accompagnées de hausses de prix plutôt discrètes mais qu’il est possible de refuser.

Si vous êtes client de SFR, Bouygues Telecom ou Free, attention aux mauvaises surprises. Ces trois opérateurs procèdent actuellement à des modifications de certains forfaits, avec à la clé des hausses de tarifs, alerte l’UFC-Que Choisir. Rien d’illégal mais il convient de bien lire les mails ou les SMS qu’ils envoient ces jours-ci aux abonnés concernés. En effet, rien n’oblige à consentir à ces augmentations.

Des hausses discrètes mais légales. Chez SFR et Red, l’augmentation se monte à deux euros et est justifiée par une hausse de 10 Go des données mobile sur les forfaits 4G. Cette hausse de prix est bien mentionnée dans le mail, même si l’UFC-Que Choisir regrette que "les messages envoyés insistent plus sur les contreparties proposées". Surtout, cette option supplémentaire est activée par défaut, ce qui a fait bondir certains clients.

Les clients de forfaits Bbox de Bouygues Telecom ont également reçu des messages similaires mais pour l’arrivée des appels illimités vers les mobiles. Une option là encore activée par défaut et facturée trois euros de plus par mois. Comme pour SFR, c’est tout à fait légal.

Possibilité de refuser. En revanche, les clients de SFR et Bouygues concernés par ces offres ne sont pas obligés de les accepter puisqu’il s’agit de contrats soumis à engagement. Il est donc tout à fait possible de refuser ces options supplémentaires, en suivant la procédure indiquée dans le mail. "Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir de conserver votre offre actuelle en vous rendant sur le lien communiqué dans le courrier que vous avez reçu", a répondu SFR à un client qui se plaignait.

Si vous ne retrouvez pas le mail mais que vous pensez être concerné, pas de panique : SFR et Bouygues laissent quatre mois aux clients pour se décider sur ces options. Guettez votre prochaine facture et si, effectivement, la hausse s’applique mais que vous ne souhaitez pas bénéficier de l’offre améliorée, vous pouvez l’annuler sur votre espace client.

Free modifie le prix des appels vers l’étranger. Le cas de Free mobile est légèrement différent. Ce n’est pas le prix des forfaits qui augmente mais le coût des appels passés vers un certain nombre de pays étrangers. Pour les abonnés au forfait, les appels vers 96 destinations vont passer au tarif unique de 1,35 euros par minute (contre un maximum de un euro jusqu’ici). L’UFC-Que Choisir mentionne l’exemple de la Côte d’Ivoire : un appel vers un téléphone fixe coûtera ainsi 1,35 euro la minute contre 30 centimes auparavant. Des changements, moins importants, sont aussi appliqués aux forfaits à 19,99 euros par mois.

Free est également dans son droit en appliquant ces augmentations. En revanche, contrairement à SFR et Bouygues, les clients ne peuvent pas refuser les hausses des tarifs des appels vers l’étranger, car il s’agit d’offres sans engagement. Toutefois, si vous ne souhaitez pas subir ces augmentations, elles constituent un motif légal pour demander une résiliation sans frais de votre contrat.