Sécurité routière : à quoi vont servir les projecteurs vidéo qui remplaceront les phares ?

  • A
  • A
Partagez sur :
En remplaçant les phares par des projecteurs vidéo, il sera désormais possible de projeter des informations directement sur la route, devant la voiture, mais aussi des films et d'autres informations qui peuvent enrichir l'expérience de conduite, comme le raconte vendredi matin notre journaliste Anicet Mbida.

En termes d'innovation automobile, que verra-t-on apparaître dans les prochaines années ? Les voitures que nous conduiront dans le futur ne seront notamment plus équipées de phares mais de projecteurs vidéo. Comme l'explique notre journaliste Anicet Mbida, vendredi matin, cela pourra par exemple servir à projeter des pictogrammes et des animations pour rendre la route encore plus sûre qu'aujourd'hui. Plusieurs questions se posent déjà autour de cette nouvelle technologie amenée à se démocratiser dans les années à venir. 

"Il faut d'abord bien comprendre de quoi il s’agit. On prend le même type de rétroprojecteur qu’on utilise dans les salles de réunion ou dans un home cinéma, et on l’installe dans les phares. À quoi cela va-t-il servir ? À projeter des informations directement sur la route, devant la voiture. Par exemple, si vous voulez vous faufiler entre deux obstacles, vous n’êtes pas sûr que ça passe. Les phares vont projeter des repères, devant soi, pour visualiser la largeur du véhicule.

Ce sera également utile pour la sécurité. On peut projeter des pictogrammes ou des animations sur la route et prévenir les piétons qu’une voiture arrive. Ou signaler aux cyclistes qu’on est dans leur angle mort et qu’on a l’intention de les dépasser. Il y a vraiment beaucoup d’usages possibles. On pourrait même regarder des films projetés par ses phares."

Mais est-ce que ce sera visible en plein jour ? 

"Il est vrai qu’en plein soleil, on ne devrait pas voir grand-chose. C’est pourquoi ils réfléchissent à doubler le système d’un projecteur laser qui dessine des formes toujours visibles.

Ce sont les Japonais de Koito Manufacturing et de Mitsubishi qui viennent de présenter un prototype. Mercedes y travaille également pour ses berlines haut de gamme. Mais je pense que ce sera surtout utile aux voitures autonomes. Comme il n’y a pas de chauffeur, on n’a aucun moyen de savoir si elle vous laisse passer ou si elle va démarrer. Avec ce système, ses phares pourront projeter un message au sol pour signaler ses intentions."

Europe 1
Par Anicet Mbida