Points de vente, cartes de réduction, lignes à grande vitesse : les annonces du patron de la SNCF

, modifié à
  • A
  • A
Guillaume Pépy quittera son poste en décembre prochain.
Guillaume Pépy quittera son poste en décembre prochain. © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
Dans une interview accordée au "JDD", Guillaume Pépy, le président de la SNCF, fait une série d'annonces qui vont concerner directement les voyageurs.

Alors qu'il s'apprête à quitter son siège de patron de la SNCF en décembre, Guillaume Pépy a détaillé auprès du JDD les actions qu'il compte mettre en oeuvre dans les prochains mois. L'un des objectifs affichés est de faciliter l'accès des Français au réseau ferroviaire.

Des points de vente dans les bureaux de tabac

"95% des voyageurs ont accès à une gare disposant d'une solution de vente", constate Guillaume Pépy. Dès lors, le président de la SNCF veut aller chercher "les 5% restants" en multipliant pour eux les solutions pour acheter un billet. "Nous allons dès le mois de juin expérimenter la vente de bil­lets dans les bureaux de tabac dans quatre régions", annonce-t-il, sans préciser quels territoires seront concernés. Dans la foulée, au 1er juillet, "le numéro d'appel 3635, accessible de 7 heures à 22 heures, permettant d'acheter un billet expédié par La Poste, sera un numéro local non surtaxé."

 

Le patron de la SNCF a par ailleurs écouté la conférence de presse donnée jeudi soir par Emmanuel Macron, et son annonce de créer des maisons de services publics dans chaque canton. "Là où la SNCF ne dispose pas de guichet, elle sera partenaire des Maisons France Service annoncées jeudi dernier", indique Guillaume Pépy.

Des cartes de réduction "plus avantageuses et moins chères"

Interrogé sur le mécontentement des voyageurs effectuant des trajets province-province et qui payent souvent très cher leurs billets, Guillaume Pépy se veut attentif et entreprenant. "Le 9 mai, nous allons mettre en place des cartes de réduction plus avantageuses et moins chères", promet-il. Toutefois, il ne précise ni les cartes de réduction concernées, ni les tarifs appliqués. Mais il invite les voyageurs à guetter le prochain Black Friday, le 29 novembre. La SNCF lancera alors un nouveau programme de fidélité baptisé "Ouigreen". "Les kilomètres parcourus en train donneront droit à des heures gratuites de trottinette ou de voiture électrique", annonce Guillaume Pépy.

Les petites lignes ne fermeront pas

Guillaume Pépy le répète fermement : "Soyons clairs, il n'y a pas de plan de fermeture des petites lignes !" Certaines ont même été rouvertes, et d'autres viennent d'être rénovées, comme celle allant de Brest à Quimper, ou celle allant de Lyon à Autun.

Quant aux grandes lignes, le patron de la SNCF annonce la commande cet été par l'Etat de "26 trains neufs capables de rouler à 200 km/h." Ces trains seront spécifiquement destinés aux lignes Paris-Clermont-Ferrand et Paris-Limoges-Toulouse, pour un montant total de 700 millions d'euros.

Une application pour toutes les mobilités

L'application SNCF s'offrira un micro-toilettage dès le 18 juin, puisqu'elle inclura désormais "le train, le VTC, l'autopar­tage, le covoiturage." L'occasion pour Guillaume Pépy de faire une dernière annonce : "Nous travaillons avec Renault à une solution d'auto-partage de voiture électrique en gare."

Europe 1
Par Europe1.fr