Les Hauts-de-France est la région qui va recruter le plus en 2018

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Parmi les métiers les plus recherchés par les entreprises, les agents d'entretien, les employés de libre-service, les aides à domicile et les techniciens de maintenance dans l'industrie agroalimentaire.
REPORTAGE

Enfin un bon indicateur pour les Hauts-de-France. Alors que sont publiés aujourd’hui les premiers chiffres du chômage pour 2018, la région qui a été la plus touchée par la crise depuis ces dix dernières années voit ses projets de recrutements s'envolés. Selon une enquête de Pôle Emploi, ce n'est pas moins de 172.264 projets qui sont proposés, soit une augmentation de 28% sur un an. Parmi les métiers les plus recherchés, les agents d'entretien, les employés de libre-service, les aides à domicile et les techniciens de maintenance dans l'industrie agroalimentaire. A Tilloy-les-Mofflaines, dans le Pas-de-Calais, le site du géant de la crème glacée Häagen-Dazs a décidé de recruter 50 personnes en CDI.

Des difficultés à recruter. "C'est très rare qu'on nous propose un CDI", explique Lionel, 39 ans, heureux signataire d'un contrat à durée indéterminée chez Häagen-Dazs. "J'ai fait énormément de CDD tout en cherchant un CDI, sans réellement trouver". "Des emplois stables, ça devient de plus en plus rare ici", glisse-t-il. "Ce n'est pas toujours évident de recruter", dévoile de son côté le directeur du site de Tilloy-les-Mofflaines, François-Xavier Bréhon. "Nous recrutons des personnes qui n'ont pas nécessairement de bagages, mais qui ont un savoir-être". "Quelqu'un qui est curieux, qui a envie de bien faire, qui travaille en équipe", détaille-t-il.

Des stands sur les marchés. "A partir du moment où vous avez ces ingrédients-là, il suffit d'investir dans la personne pour développer les compétences techniques. Ce sont des choses qui marchent très bien". François-Xavier Bréhon a déjà recruté une vingtaine de personnes en CDD pour les former pendant trois mois. Mais comme cela ne suffit pas, la direction du site a également décidé d'aller directement à la rencontre des futurs candidats en installant notamment des stands sur les marchés des environs.

Europe 1
Par Kévin Thuilliez, édité par Ugo Pascolo