La France n'a pas l'intention de "cibler" Huawei, assure Bruno Le Maire

  • A
  • A
Bruno Le Maire veut "garantir le meilleur accès technologique pour nos entreprises et pour les particuliers".
Bruno Le Maire veut "garantir le meilleur accès technologique pour nos entreprises et pour les particuliers". © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
"Nous n'allons pas cibler une compagnie ou une autre. Il y a aujourd'hui beaucoup d'opérateurs qui travaillent sur la 4G avec Huawei", a déclaré le ministre de l'Économie.

Le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire a affirmé mercredi que la France n'allait pas "cibler" le géant chinois des télécoms Huawei, banni par les Etats-Unis, tout en garantissant sa souveraineté et l'accès du pays aux meilleures technologies.

"Nous n'allons pas cibler une compagnie ou une autre. Il y a aujourd'hui beaucoup d'opérateurs qui travaillent sur la 4G avec Huawei", a déclaré Bruno Le Maire au micro de France Info. "Notre position est différente des Américains sur ce sujet", a souligné le ministre.

"Nous voulons garantir le meilleur accès technologiques pour nos entreprises et les particuliers"

Quant à la 5G, "c'est une vraie rupture technologique qui est essentielle pour les véhicules autonomes, pour les objets connectés, donc ça aura un impact sur notre vie quotidienne", a-t-il expliqué. "Nous veillerons à ce qu'il n'y ait pas d'ingérence possible, à ce que notre souveraineté soit maintenue, et en même temps nous voulons garantir le meilleur accès technologique pour nos entreprises et pour les particuliers", a détaillé Bruno Le Maire.

Les États-Unis ont annoncé la semaine dernière une interdiction de commercer avec Huawei, amenant Google à décider de couper les ponts avec le deuxième fabricant mondial de smartphones, avant que l'entrée en vigueur de la mesure ne soit suspendue pour trois mois.