La Bourse de Paris connaît la plus forte chute de son histoire (-12,28%)

, modifié à
  • A
  • A
Les places boursières européennes ont plongé.
Les places boursières européennes ont plongé. © CHRIS J RATCLIFFE / AFP
Partagez sur :
Malgré les annonces de la BCE, les bourses continuent de plonger, à commencer par le Cac 40, qui a connu jeudi la plus forte baisse de son histoire. Milan connaît également sa pire chute, Francfort et Londres n'avaient jamais vu ça depuis la fin des années 1980.

Le coronavirus continue d'affoler les places boursières, et les annonces de la BCE n'y ont rien changé. La Bourse de Paris et son indice Cac 40 ont tout simplement connu la plus forte chute de leur histoire, plongeant d'exactement 12,28% en 24h. L'indice CAC 40 a plongé de 565 points pour finir à 4.044,26 points. À titre de comparaison, il avait perdu 7,3%, en clôture, le jour des attentats du 11 septembre 2001, et 7,7% le 10 octobre 2008, en pleine crise des subprime.

 

Toutes les places européennes plongent 

Avec -16,92%, la Bourse de Milan enregistre également jeudi sa pire chute, battant le précédent record négatif de juin 2016 consécutif au succès du référendum sur le Brexit. L'indice s'élève désormais à 14.894 points et se trouve actuellement au niveau qui était le sien à la mi-2013.

La Bourse de Londres a quant à elle terminé sur un plongeon de près de 10%, sa pire séance depuis octobre 1987. La Bourse de Francfort a connu pour sa part sa pire journée depuis 1989, plongeant de 12,24%, portant les pertes depuis le début de l'année à 30,9%. La Bourse de Madrid s'effondre également de 14,06% à la clôture.