INFO EUROPE 1 - Voici le coût des retards et des annulations dans le transport aérien en 2019

, modifié à
  • A
  • A
Les retards et annulations ont impacté plusieurs millions de passagers français. 1:29
Les retards et annulations ont impacté plusieurs millions de passagers français. © Creative Commons / Pixabay
Partagez sur :
Près de trois millions de passagers français ont été impactés l’an dernier par des retards, annulations ou surbooking, selon une étude de "Air indemnités" révélée par Europe 1. Ils auraient pu obtenir 600 millions d’euros d’indemnités.
INFO EUROPE 1

Après une année 2018 marquée par de nombreuses grèves chez Air France ou encore Ryanair, Europe 1 révèle jeudi matin le bilan 2019 du trafic aérien. S’il y a une amélioration par rapport à l’an dernier, les perturbations restent à un niveau élevé. Trois millions de Français ont été impactés par des retards, des annulations ou du surbooking, selon une étude réalisée par "Air indemnités", entreprise spécialisée dans l’indemnisation des passagers aériens.

Les passagers auraient pu obtenir 600 millions d’euros d’indemnisations

"Cette année a été marquée par de nombreuses faillites de compagnies aériennes, notamment en France avec Aigle Azur et XL Airways qui ont été placées en liquidation judiciaire", explique Baptiste Lo-Presti, responsable juridique d'Air Indemnités.

Et quand il y a placement en liquidation judiciaire, pour un passager qui a acheté son billet directement auprès de la compagnie, une indemnisation est pratiquement impossible. En revanche, en cas de vol annulé ou fortement retardé, en plus de la compensation proposée par la compagnie aérienne vous avez droit à une indemnisation : près de 600 millions d'euros tout cumulés sur l'année 2019.

Lufthansa, Alitalia et Iberia, les compagnies les plus ponctuelles

"Beaucoup de passagers ignorent encore leur droit et ne les réclament pas. Dans le cas d’un retard au départ de l’UE, les passagers pourraient être indemnités dans le cas où le retard dépasse les trois heures. L’indemnité est forfaitaire et dépend de la distance parcourue : elle va de 250 euros pour les court-courriers, jusqu’à 600 euros", détaille Baptiste Lo-Prest.

Ce bilan 2019 est aussi l'occasion de rappeler les compagnies les moins concernées par ces perturbations. Sur le podium de la ponctualité : Lufthansa, Alitalia et Iberia, alors que TunisAir et Air India sont les derniers de la classe. En ce qui concerne les liaisons les plus compliquées en France, la palme revient au trajet Metz-Marseille avec 1 vol perturbé sur 5.