Digital InPulse : les start-ups françaises en « métropole-position »

  • A
  • A
Partagez sur :
[Proposé par Huawei] Actuellement, 50% de la population mondiale vit dans les villes. Et selon un rapport de l’ONU, ce chiffre atteindra les 70% dès 2050 ; la planète comptera alors une quarantaine de villes de plus de 10 millions d’habitants. On comprend donc la nécessité de repenser en profondeur la gestion des zones urbaines et la construction de villes plus durables, plus intelligentes.

Les mégapoles asiatiques comme Hong-Kong ou Singapour sont des pionnières en la matière. Mais la France n’est pas en reste, avec notamment tout un écosystème de start-ups qui innovent dans le domaine des Smart Cities. Et c’est justement cet écosystème que Huawei met cette année à l’honneur.

Smart City, l’innovation au coin de la rue

Via son programme Digital InPulse soutenu dans 5 villes - Paris, Lille, Bordeaux, Lyon et Nice - le géant chinois des télécommunications a lancé un appel à projets aux start-ups œuvrant dans les solutions IoT (l’Internet des objets) au service de la Smart City. Parkings intelligents, optimisation des flux de transport, sécurité personnelle, réduction de la consommation énergétique, gestion de micro-mobilité, mesures de la qualité de l’air…, les problématiques liées à la ville du futur ne manquent pas et Huawei a décidé de valoriser les start-ups françaises qui proposent des solutions novatrices. Une évidence pour un groupe qui revendique l’innovation comme l’un de ses piliers fondateurs, Huawei annonçant notamment des investissements d’environ 15 milliards d’euros chaque année dans la R&D, et disposant de 5 centres de R&D dans l’Hexagone.

Premiers prix dans la French Tech

A Nice, l’une des 5 étapes françaises, ce sont OnTrack et Wever qui ont été choisi par un jury composé d’entrepreneurs, d’experts et de représentants des pouvoirs publics. OnTrack propose une montre connectée dédiée aux sportifs outdoor, qui souhaitent pouvoir cheminer n’importe où, sans avoir à s’arrêter pour consulter une carte ou l’écran de leur smartphone. Wever est une plateforme de pilotage de la mobilité : plutôt que de penser à partir des moyens de transport existants, Wever s'appuie sur les habitudes de comportement des usagers ciblés pour proposer un plan de mobilité plus efficace.

A Paris, ce sont HD Rain et Ubudu qui ont été récompensés. HD Rain réalise des prévisions et mesures pluviométriques à très haute définition, pour des structures ayant besoin d’anticiper les risques météorologiques. Ubudu propose des solutions ultra-précises de géolocalisation : au sein d’une Smart City, cet outil permettrait d’améliorer le parcours client et analyser les flux d’usagers ou de véhicules.

Préserver les ressources, améliorer l’organisation, optimiser les coûts… et travailler au bien-être de ses habitants : les start-ups françaises sont au travail dès aujourd’hui pour offrir un meilleur horizon aux villes de demain.

Digital InPulse est un programme organisé depuis 2014 par Huawei en partenariat avec Business France, le Comité Richelieu et la French Tech pour mettre en avant l’excellence des start-ups françaises.

Après le secteur des nouvelles mobilités en 2018, c’est la thématique de la Smart City qui est abordée cette année. 10 lauréats sont promus avec, à la clé, des dotations en euros et un voyage d’affaires en Chine : discussions avec des experts technologiques Huawei, rencontres avec des investisseurs locaux.... Les start-ups gagnantes pourront découvrir l’écosystème numérique chinois et y rencontrer des accélérateurs et des incubateurs locaux.

L’année dernière, Huawei a également lancé le « Club Alumni », un réseau d’échange et de partage, ouvert à tous les anciens lauréats de Digital InPulse.