Black Friday : "Les gens sont adultes, c'est à eux de maîtriser leur consommation", selon la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher

, modifié à
  • A
  • A
3:29
Partagez sur :
Suite aux blocages du Black Friday, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, estime que les Français sont en mesure de "maîtriser leur consommation". 
INTERVIEW

Le Black Friday a battu son plein vendredi, entre promotions XXL et rassemblements d'activistes dénonçant la surconsommation. Invitée d'Europe 1 samedi matin, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, a estimé que l'interdiction du Black Friday, évoquée notamment par Delphine Baltho, présidente de Génération Ecologie, ne serait qu'une mesure "démagogique" qui "n'apporterait rien au sujet" : "Chaque Français a le pouvoir, dans sa manière de consommer, de changer les règles du jeu." 

Consommer "plus français"

Comment ? En consommant "plus durable", "plus responsable", et surtout, "plus français". Reste que selon elle, "les gens sont adultes, c'est à eux de maîtriser leur consommation". Samedi, dans les colonnes du Parisien, le patron d'Amazon a exprimé son "incompréhension" quant aux blocages dont ses sites avaient fait l'objet, estimant que "le e-commerce est une chance pour la France". Un constat que partage Agnès Pannier-Runacher : "C'est une technologie qui permet aux gens d'avoir plus de liberté pour consommer."

Elle nuance toutefois : "C'est la manière dont c'est fait qui est important. Il faut que les plateformes jouent le jeu avec les PME." D'après elle, beaucoup de produits commandés via Amazon ne "rentrent pas dans les conditions de sécurité de l'UE", n'étant pas vérifiés par douanes car envoyés par colis. "Les Français ont besoin de plus de transparence sur ce qu’ils consomment et sur la manière de fabriquer. Ils ont besoin de voir qu'il y a des marchandises durables qui sont de grande qualité." 

Europe 1
Par Laetitia Drevet