Vous souhaitez écrire ? Les conseils anti-page blanche de la romancière Katherine Pancol

, modifié à
  • A
  • A
1:48
© LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Invitée de l'émission "En balade avec" de Frédéric Taddeï, Katherine Pancol, dont le 19e roman vient de sortir, livre ses conseils d'écriture au micro d'Europe 1.
INTERVIEW

À l'occasion de la sortie de son dernier livre, Bed bug (Albin Michel), Katherine Pancol a accordé un entretien à Frédéric Taddeï dans l'émission "En balade avec", chez elle, à Neuilly-sur-Seine, entre ses cactus et ses livre de la Pléiade. La romancière à succès a livré son secret pour mettre fin au syndrome de la page blanche.  

"Maintenant je fais le truc d'Hemingway dans Le Jardin d'Eden : il raconte que quand on est coincé dans la page blanche, ce qui est quand même très très angoissant, il faut écrire n'importe quoi", explique Katherine Pancol, auteure notamment de Les Yeux jaunes des crocodiles.  

"Vous écrivez par exemple : 'Je me demande si j'ai fait les courses ce matin, j'ai pourtant dû remplir le frigidaire, qu'est-ce que j'ai oublié d'acheter' ? Vous écrivez tout ça, et après vous relisez", conseille la romancière. De cette façon, vous avez au moins écrit quelque chose.

"Vous n'avez plus peur d'écrire"

Et dans ce processus de relecture, "vous vous dites 'mais c'est nul, ça intéresse personne' et du coup il y a un truc qui se passe et vous n'avez plus peur d'écrire. En tout cas, vous retombez dans l'action et vous vous remettez à écrire. Chez moi, ça marche. Sinon, on peut être bloqués deux, trois, quatre jours, et ça, c'est horrible", plaisante-t-elle.

Chez elle, la romancière écrit dans son bureau "entre 2h et 7h du matin", avec un fond de musique qu'elle n'écoute pas vraiment : "Mais quand j'ai une baisse d'inspiration, je peux m'appuyer sur la musique".

Katherine Pancol avait 25 ans lors de la sortie de son premier livre Moi d'abord. Ses romans se sont vendus à des millions d'exemplaires et ont été traduits dans plus de 30 pays.

Europe 1
Par Céline Brégand