Une paire de bottes portées par Napoléon cédée à plus de 117.000 euros

  • A
  • A
Portée lors de son exil à Sainte-Hélène, cette paire de botte de Napoléon Ier s'est vendu 117.000 euros chez Drouot vendredi
Portée lors de son exil à Sainte-Hélène, cette paire de botte de Napoléon Ier s'est vendu 117.000 euros chez Drouot vendredi © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Lors d'une vente organisé cher Drouot à Paris par la maison Binoche et Giquello, une paire de bottes portées par Napoléon Ier dans son exil à Sainte-Hélène a été adjugée vendredi pour plus de 117.000 euros, soit près du double de son estimation. 

Une paire de bottes portées par Napoléon Ier dans son exil à Sainte-Hélène a été adjugée vendredi chez Drouot à Paris pour 117.208 euros (frais inclus), a-t-on appris auprès de la maison Binoche et Giquello qui organisait la vente. Cette paire de bottes, dite "à l'écuyère", de 48 cm de hauteur, en fin maroquin noir à semelles à petits talons, était estimée entre 50.000 et 80.000 euros.

Il commandait ses bottes rue de Montmartre à Paris

La paire de botte avait été prêtée par le général Henri-Gatien Bertrand (1773-1844), compagnon de l'empereur sur l'île anglaise, au sculpteur Carlo Marochetti (1805-1867) alors que celui-ci travaillait sur une sculpture équestre pour le tombeau de Napoléon. Le fils du sculpteur, le baron Marochetti, avait fait don de ces bottes au sénateur Paul Le Roux (1850-1923). Elles étaient conservées depuis dans la famille Le Roux. Dès le début de l'Empire, Napoléon commandait ses bottes au bottier Jacques qui demeurait rue de Montmartre à Paris. Il en faisait une grande consommation. Il mesurait 1,69 m, une taille au-dessus de la moyenne de l'époque, contrairement à ce que laisse penser la propagande anglaise de l'époque, et la taille de ses pieds était de 26/27 cm, soit une pointure d'environ 40-41.