"The Walking Dead" : pour jouer les zombies, il faut avoir reçu une formation à la "Zombie school"

  • A
  • A
Les figurants de "The Walking Dead" ont appris à faire les zombies.
Les figurants de "The Walking Dead" ont appris à faire les zombies. © 2019 Amc Film Holdings Llc. All Rights Reserved.
Partagez sur :
SERIELAND COULISSE - Pour que les zombies de la série "The Walking Dead" soient les plus crédibles possibles, Greg Nicotero, le chef des effets spéciaux et l'un des réalisateurs de la série a crée une école spéciale pour former les figurants de la série : "la zombie school".
PODCAST

Des morts-vivants assoiffés de sang, des survivants et des cliffhangers à n'en plus finir.. Cette semaine, dans SERIELAND, Clémence Olivier vous emmène dans les coulisses de la série The Walking Dead.

Depuis lundi, les zombies sont de retour ! De nouveaux épisodes de la série The Walking Dead arrivent sur nos écrans et les fans sont en émoi. La série lancée en 2010, qui raconte les aventures d'un groupe de survivants alors que tout le reste de la population a été transformée en zombies, est devenue culte.

The Walking Dead, c'est 10 saisons, de multiples rebondissements, des personnages attachants et des zombies terrifiants. Ces corps en état de décomposition, aux mâchoires apparentes, aux yeux gorgés de sang.. ces êtres qui grognent et n'ont qu'un objectif, se nourrir de chair humaine, sont diablement crédibles ! Et ça ne tient pas qu'au maquillage et aux effets spéciaux ! Non ! Si les zombies de The Walking Dead nous font si peur c'est parce qu'ils ont été à bonne école. A la "Zombie school" exactement.

Trouver la bonne attitude

Là, vous devez vous demander de quoi je parle. Je vous rassure, "La Zombie school", ce n'est pas une formation farfelue que je viens d'inventer, c'est une école qui existe vraiment. Elle a été créée par Greg Nicotero, le responsable des effets spéciaux et maquilleurs de The Walking Dead. Il est aussi l'un des scénaristes et réalisateurs de la série. Cet homme, c'est une pointure dans son domaine. Il a travaillé avec le maître de l'horreur John Carpenter ou avec Tarantino sur les films Kill Bill.

Et si les créateurs de la série ont fait appel à lui, c'est justement parce qu'il ne prend pas les choses à la légère. Il est perfectionniste. Ses monstres - et il peut y en avoir plusieurs centaines par épisode - il les veut les plus effrayants possibles. Ça passe par le maquillage, les costumes mais aussi bien sûr par l'attitude des rôdeurs. Et c'est pour cette raison que ce fan du genre horrifique met en place dès le début de la série une formation spéciale dédiée aux figurants. Cette école, elle a deux objectifs : caster les comédiens et les comédiennes qui ont le plus de potentiel mais aussi bien sûr faire d'eux des Zombies crédibles..

Pour postuler à la "Zombie school", mieux vaut être mince, peu musclé et plus on voit les os, mieux c'est. Car pour les costumiers, c'est plus facile d'installer les prothèses sur ce genre de silhouette. Une fois qu'on est sélectionné, on est testé sur la pratique. Là l'idée, c'est de trouver le zombie qui est en soi. Et pour le faire sortir, Greg Nicotero a ses méthodes. Il le raconte dans le making off de la série : "On auditionne leur démarche et ensuite on leur fait faire une série d'exercices. Par exemple, on les fait marcher dans une direction et ensuite on utilise un signal sonore pour les faire bifurquer et accélérer", précise-t-il. "Un autre exercice consiste à les faire asseoir sur une chaise et se lever. On a la course d'obstacles des zombies, on les fait marcher au milieu et se déplacer au travers. C'est très marrant". 

Des bras souples, une démarche désarticulée

Pendant les cours de Zombie, Nicoreto livre aussi quelques conseils. Un bon rôdeur a les épaules affaissées, ne tend pas les bras devant lui comme le ferait la créature de Frankenstein. Il doit plutôt avoir les bras souples comme si les muscles avaient fondus et une démarche désarticulée. En fait, le bon zombie a tout de la personne ivre qui sort de soirée à 4h du matin sauf que son obsession est de se mettre un humain sous la dent, pas un kebab ! 

La sélection est rude. Mais sa méthode est efficace. Comme Rick le héros de la série et son groupe, quand on regarde The Walking Dead on est persuadé que ces morts vivants dont la peau part en lambeau, ne rêvent que d'une chose… nous dévorer tout cru! Sans ce réalisme, pas sûr que le série aurait pu devenir le phénomène que l'on connait, avec des millions de fans à travers le monde mais aussi de nombreuses séries dérivées. 

 

The Walking Dead

c'est 10 saisons

147 épisodes disponibles sur Netflix et sur OCC Go

 

Europe 1
Par Clémence Olivier