Samuel Le Bihan à propos de sa petite fille autiste : "J'ai décidé que son repère, ce serait moi"

  • A
  • A
Samuel Le Bihan 2:26
Samuel Le Bihan était l'invité de L'Equipée sauvage le mardi 28 janvier 2020. © Europe 1
Partagez sur :
"Un bonheur que je ne souhaite à personne", le roman sur l'autisme de Samuel Le Bihan, est sorti en poche en janvier. L'occasion pour l'acteur, invité de "L'Equipée sauvage" mardi, de parler de sa fille autiste de huit ans, qui l'accompagne en tournage et dont il constate les progrès chaque jour.
INTERVIEW

Les spectateurs français le connaissent comme l'acteur de Jet Set, du Pacte des loups mais aussi de la série Alex Hugo. Mais Samuel Le Bihan est aussi écrivain. En 2018 paraissait son roman Un bonheur que je ne souhaite à personne, sorti en poche début janvier. Il raconte l'histoire d'une maman qui se bat pour aider son fils autiste à s'intégrer. Un livre inspiré de sa propre situation puisqu'il est lui-même père d'une petite fille de huit ans, autiste, prénommée Angia, qui l'accompagne partout. "J'ai décidé que son repère, ce serait moi. On a beaucoup voyagé, elle me suit en tournage", explique Samuel Le Bihan au micro de Matthieu Noël mardi. 

"Je lui ai demandé de beaucoup s'adapter"

Car l'acteur est le héros de la série Alex Hugo, diffusée sur France 2, et dont la sixième saison sera diffusée en septembre. Il joue le rôle d'un flic marseillais qui s'est exilé dans les montagnes. Et la fille de Samuel Le Bihan l'a suivi en tournage. "Les équipes m'aident", souligne l'acteur. "La régie et la production doivent trouver une AVS, inscrire ma fille à l'école, trouver les baby-sitters. Tous les gens qui ont entouré ma fille étaient incroyablement investis et attentifs. Ils l'ont vraiment aidée à progresser." 

"Je lui ai demandé de beaucoup s'adapter", reconnaît l'acteur de 54 ans. Si on dit souvent que les enfants autistes ont besoin de repères bien définis, la stratégie de Samuel Le Bihan s'est finalement révélée bénéfique pour sa fille. "Elle a développé énormément de facultés d'adaptation et d'interactions sociales avec des personnes différentes. Et finalement, ça lui a permis d'énormément s'épanouir", constate-t-il. "Habituer les enfants autistes à un certain changement crée des angoisses, des paniques mais, doucement, ça les aide aussi à apprivoiser l'environnement. Maintenant j'essaie vraiment de stabiliser beaucoup plus parce que pendant deux ans, ça a été assez mouvementé." 

"Je récompense tous ses efforts, je célèbre toutes ses victoires"

Début janvier, Samuel Le Bihan a posté une photo de sa fille sur des skis sur Instagram, accompagnée de quelques mots : "Je sais que pour toi chaque apprentissage est bien plus difficile et pourtant, tu n’hésites jamais. Tu as fait de moi le spectateur ému de ton acharnement à être acceptée et intégrée comme les autres, parmi les autres." 

"Je récompense tous ses efforts, je célèbre toutes ses victoires et je l'encourage tout le temps", explique l'acteur. "On franchit des barrières insensées. Et aujourd'hui, elle peut faire du ski. C'est extrêmement émouvant pour moi." Des prouesses que sa petite fille a accompli à force de travail et de stimulation de la part de son père. "Je suis toujours extrêmement impressionné", confie Samuel Le Bihan, qui espère, avec son livre, faire changer le regard sur l'autisme en France.

Europe 1
Par Céline Brégand