Quand Europe 1 s'invite chez Dave pour visiter sa bibliothèque

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le chanteur qui vient de sortir l'album "Souviens-toi d'aimer" a dévoilé ses goûts littéraires en invitant Nicolas Carreau à venir découvrir les titres de sa bibliothèque personnelle.
DANS VOTRE BIBLIOTHEQUE

C'est dans le 16e arrondissement de Paris que Dave ouvre les portes de son foyer. Dans son appartement, les ouvrages littéraires ont bonne place. Pas fondamentalement contre une liseuse pour un voyage en train, le chanteur apprécie de tourner de vraies pages et l'odeur des livres anciens. Pour La voix est livre, lui qui a notamment publié trois autobiographies et un livre de cuisine, a dévoilé sa bibliothèque (éparse dans l'appartement) et quelques anecdotes de vie. Il l'assure d'ailleurs : "On est ailleurs quand on lit, on ne peut pas être vraiment malheureux quand on est avec un bon bouquin."

Paul d'Ivoi, grand oublié

"Dans la chanson, il y a des gens méconnus après leur mort", regrette Dave, qui voit le même coup du sort arriver aux écrivains. "Je suis toujours surpris que les Français ne connaissent pas Paul d'Ivoi", un romancier de la fin du XIXe siècle-début XXe. "C'est un écrivain contemporain de Jules Verne qui a écrit des livres extraordinaires qu'on peut trouver en livres de poche. Ce sont des livres d'aventures, presque pour adolescents éternels." Chez Dave trônent des titres comme Les semeurs de glace, Le sergent Simplet ou encore Miss Mousqueterr, un roman qu'il a lu vers 16 ans, en hollandais. Aujourd'hui, le chanteur lit plus volontiers "en anglais et en français" .

Dostoïevski et Kerouac, le goût de l'exil

Certains écrivains ont eu une influence géographique sur le chanteur, jusqu'à lui faire quitter sa Hollande natale. "Dostoïevski fait partie de ceux qui m'ont fait un peu partir. Il y a des gens qui vous donnent envie de voyager." Tel a été le cas aussi avec Jack Kerouac et son célébrissime Sur la route. Au rang de ces écrivains qui donnent le goût d'ailleurs figure également le Hollandais Cees Nooteboom qui a écrit Philippe et les autres. "Tout ça a fait que j'avais envie d'aller voir ailleurs. Dostoïevski m'a plutôt fait faire des conneries à cause de Crime et châtiment. Je me suis un peu pris pour Raskolnikov et je voulais essayer des choses interdites".

Des livres d'enfance "au fond de la mer"

Parti des Pays-Bas en bateau, Dave débarque en France. Le bateau continue son parcours sans que le chanteur n'ait débarqué tous ses livres. "J'avais quitté le bateau parce que le garçon avec qui j'étais parti de Hollande et dont j'étais éperdument amoureux, n'était pas gay", confie le chanteur, qui est régulièrement revenu avec espoir sur le bateau pour revoir son ami. Le navire a quant à lui terminé sa course "dans un rocher sur la mer Rouge", envoyant par le fond une grande partie des livres d'enfance de Dave qui n'avaient toujours pas été débarqués. "Il m'en restait quand même un peu", ajoute l'artiste.

Science-fiction

La science-fiction est un genre qui a beaucoup compté pour le chanteur. Des titres de Stephen King trônent sur les étagères, dont son préféré La tour sombre. "J'ai eu une période de science-fiction très longue dans ma vie. Je ne regrette pas. Beaucoup de choses que j'ai lues dans les livres de science-fiction sont arrivées, même des choses graves, horribles." Parmi ses livre préférés, le chanteur cite aussi Dune de Frank Herbert.

Europe 1
Par Aurélie Dupuy