Pourquoi "Let's dance" est différent des autres tubes de David Bowie

, modifié à
  • A
  • A
Pour "Let's Dance", David Bowie s’affiche dans un look très sobre.
Pour "Let's Dance", David Bowie s’affiche dans un look très sobre. © Capture d'écran Youtube
Partagez sur :
UN JOUR UN TUBE (22/32) - Tout l'été, Europe 1 vous propose de découvrir chaque jour une chanson qui a marqué l'été. Aujourd'hui, "Let's dance", de David Bowie. 

Impossible de parler tubes de l’été sans évoquer David Bowie, et Let’s Dance, hymne de l’été 1983, l’un des plus gros succès de l'immense carrière de l'artiste. Un David Bowie qui s’affiche alors dans un look très sobre, costume blanc, cheveux blond platine, lui qui nous avait habitué à ses personnages de Ziggy Stardust ou Thin White Duke. 

Une rencontre par hasard dans un pub

L’artiste qui se cache derrière Let’s Dance, c'est Niles Rodgers, de Chic, qui dira plus tard : "La collaboration avec David Bowie a changé ma vie." On imagine aisément que le contraire est vrai aussi. Niles Rodgers a produit cet album de David Bowie en 17 jours, production et mixage compris. La légende veut que les deux artistes se soient rencontrés par hasard dans un club. Ils auraient simplement discuté, échangé sur leurs goûts musicaux et l’alchimie se serait créée, alors que David Bowie songeait à sortir un album un peu plus commercial. 

Let’s Dance, l’album, se vend à 10 millions d’exemplaires. C’est aussi la première fois que David Bowie ne joue d’aucun instrument sur un de ses albums. Et enfin, c’est sur Let’s Dance que l’on retrouve un autre tube, China Girl, paru pour la première fois en 1977 dans l’album The Idiot d’Iggy Pop. 

Europe 1
Par Angèle Chatelier