Pour son 80ème album, Lucky Luke débarque à Paris

  • A
  • A
Partagez sur :
"Un cowboy à Paris" sort ce vendredi et représente un événement pour le cowboy solitaire : c'est la première fois qu'il quitte l'Amérique.

Lucky Luke est de passage en France. "Un cowboy à Paris", le 80ème album de la série, réalisé par le scénariste Jul et le dessinateur Achdé, arrive dans les librairies ce vendredi. Et c'est un événement majeur ! Après 72 ans d'existence, le célèbre justicier créé par Morris n'avait jamais quitté le territoire américain, s'accordant seulement quelques visites au Mexique et au Canada. 

De Bartholdi, à Rimbaud en passant par Madame Bovary... En creux de cette nouvelle fiction figure évidemment l'Histoire, la vraie, en l’occurrence ici la construction et la livraison de la Statue de la Liberté, offerte par la France aux États-Unis à la fin du 19e siècle. "L'homme qui tire plus vite que son ombre" est chargé d'escorter Auguste Bartholdi, l'auteur de la statue, à Paris où il croisera la route de Gustave Eiffel, Victor Hugo, Arthur Rimbaud, et même... Madame Bovary, qui n'est pas insensible aux charmes du "lonesome cowboy".

On y retrouve aussi, naturellement, un méchant : Abraham Locker, "le patron d'un grand pénitencier qui veut construire le pénitencier idéal et convoite le même emplacement que la Statue de la Liberté, à New York", comme l'a expliqué à Europe 1 Jul, le scénariste de cet album.

"Paris, en 1880, c'est un personnage de roman". Si, de l'aveu du scénariste, le méchant n'est pas sans rappeler Donald Trump, le choix de la ville de Paris lui paraît également évidente. "Paris, en 1880, c'est un personnage de roman. C'est le Paris le plus rayonnant, la Ville Lumière avec tous les plus grands écrivains, les plus grands peintres, les plus grands scientifiques", explique-t-il. "Moi, ce que j'aime dans les albums de Lucky Luke scénarisés par Goscinny, c'est quand il y a une base historique ; un événement historique, un fait de société important sur lequel on peut greffer une histoire de fiction."

Europe 1
Par Benoist Pasteau

Les + lus